Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Sports

Face aux Brésiliens, les Bleus veulent montrer de quoi ils sont capables

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 09/02/2011

Les Bleus ont enregistré quatre victoires en quatre rencontres. Pourtant, le match amical qui va les opposer aux Brésiliens, ce mercredi, sera sans doute le premier vrai test pour l’équipe de France. Pourquoi ? Explications.

Première du groupe D des phases éliminatoires de l’Euro-2012, invaincue depuis quatre rencontres, la France semble repartie de plus belle après le fiasco du Mondial sud-africain. Depuis la défaite surprise contre la Biélorussie au Stade de France (0-1), les Bleus ont enchaîné trois victoires consécutives en match officiel contre la Bosnie-Herzégovine (0-2), la Roumanie (2-0) et le Luxembourg (2-0). Ces succès ont permis au sélectionneur Laurent Blanc de créer une spirale positive dans le groupe.

Mais il semble encore difficile de parler d’exploit sportif, et encore moins de match  de référence pour apprécier les progrès de l'équipe de France.

Ce fameux match test aurait dû intervenir en décembre dernier, en match amical, face à l’Angleterre à Wembley (2-1). Mais les Anglais n’ont pas été à la hauteur de ce qu’on attendait d’eux. Diminuée par l’absence de ses attaquants titulaires, la sélection de Fabio Capello n’a jamais vraiment inquiété les Bleus, si ce n’est dans les dernières minutes de la rencontre. Ce qui, précisément, fait dire à Laurent Blanc : "le Brésil, c'est le test ultime."

Sans Samir Nasri ni Mathieu Valbuena

"[Le Brésil] à mon sens est l'une des deux meilleures équipes au monde avec l'Espagne", a estimé Laurent Blanc après avoir accueilli les joueurs au centre d'entraînement de Clairefontaine. "La motivation est facile à trouver lorsqu'on va les [les Brésiliens] rencontrer, même si un match comme celui-là aurait mérité une préparation plus longue et plus minutieuse", juge-t-il, peut-être à raison. Car l’effectif a connu quelques changements depuis Wembley. En premier lieu, les absences pour blessure de Samir Nasri et de Mathieu Valbuena (buteur contre l’Angleterre) auront certainement des conséquences sur la dynamique du jeu dans les phases offensives.

SUR RFI

Jusqu’à présent, Nasri a joué le rôle de détonateur de cette équipe. Or, pour l’heure, seul Yoann Gourcuff serait en mesure de prendre sa place. Encore faudrait-il qu’il retrouve son niveau de jeu de la saison dernière. Depuis son transfert houleux vers Lyon en début saison, Gourcuff n’a toujours pas convaincu. L’ex-Girondin a tendance à faire le strict minimum plutôt que de viser l’exploit à chaque rencontre comme il en avait l’habitude sous les ordres de Laurent Blanc à Bordeaux. Le Brésil réveillera-t-il son instinct de buteur-dribbleur ?

Dans le cas de Valbuena, la donne est quelque peu différente notamment après le retour en grâce de Jérémy Menez. Après ses piges manquées contre la Norvège et la Biélorussie, l’ex-Monégasque a failli passer au travers de la sélection nationale. Mais ce membre de la "génération ‘87" (Hatem Ben Arfa, Karim Benzema, Samir Nasri) a su rebondir à temps avec l’AS Roma, où il est devenu titulaire indiscutable sur l’aile droite. Il devrait donc animer ce couloir sans trop de problème.

Laurent Blanc, qui n’avait pas participé à la finale de 1998 face aux Brésiliens après avoir été sanctionné en demi-finale, aura un effectif quasi-complet pour affronter les Pato, Robinho et autre Hulk devant un public du Stade de France toujours aussi difficile à amadouer.

Première publication : 08/02/2011

  • FOOTBALL

    Les Bleus avec Menez et Koscielny mais sans Évra

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Laurent Blanc face au dilemme Evra

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Chantal Jouanno milite contre le retour de Ribéry et d'Évra chez les Bleus

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)