Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

EUROPE

Un groupe islamiste du Caucase revendique l'attentat de Moscou

Vidéo par Antoine MARIOTTI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/02/2011

L'attentat-suicide à l'aéroport de Moscou-Domodedovo qui a fait 36 morts le 24 janvier dernier a été revendiqué par le chef du groupe rebelle islamiste l'Émirat du Caucase, le Tchétchène Dokou Oumarov, dans une vidéo diffusée lundi soir.

AFP - Le chef du groupe rebelle islamiste l'Emirat du Caucase, le Tchétchène Dokou Oumarov, a revendiqué lundi soir l'attentat suicide de l'aéroport Moscou-Domodedovo qui a fait 36 morts le 24 janvier, dans une vidéo diffusée sur le site Kavkazcenter.com.

"Cette opération spéciale (à l'aéroport le 24 janvier) a été effectuée sur mon ordre", a-t-il déclaré dans cette vidéo, où il menace de procéder à d'autres attaques.

"une année de sang et de larmes"

Samedi, Dokou Oumarov avait déjà promis de faire de 2011 une année "de sang et de larmes" pour la Russie, dans une autre vidéo diffusée sur internet.

Dans la dernière vidéo, réalisée, selon lui, le jour de l'attentat à l'aéroport, le 24 janvier, Dokou Oumarov précise avoir agi au nom d'Allah et dans le but de créer un Etat islamiste libre dans le Caucase du Nord.

L'opération est une réponse aux crimes de la Russie dans le Caucase, ajoute-t-il dans cette vidéo, où il apparaît seul en tenue camouflage.

Il s'agit du deuxième attentat perpétré dans la capitale moscovite en moins d'un an. En mars 2010, un double attentat suicide dans le métro de Moscou avait déjà fait 40 morts.

Et Dokou Oumarov, alias Abou Oussman, avait également revendiqué ces attentats meurtriers et indiqué qu'il s'agissait d'un acte de "vengeance" des opérations des forces russes dans le Caucase, dans une autre vidéo diffusée sur le même site.

Concernant l'attaque à l'aéroport de Domodedovo, le comité d'enquête russe a jusqu'à présent indiqué que le kamikaze, responsable de l'attentat suicide, était un homme de 20 ans originaire du Caucase du Nord, région du sud de la Russie en proie à une rébellion islamiste.

Il a aussi affirmé que l'attaque, qui a eu lieu dans la salle des arrivées internationales de l'aéroport, visait avant tout à tuer des ressortissants étrangers.

Une source au sein des forces de l'ordre russes a précisé la semaine dernière à l'agence Interfax que l'auteur de l'attentat suicide était Magomed Evloev, 20 ans, fils d'une institutrice et d'un chauffeur d'autobus, originaire de la république instable d'Ingouchie, voisine de la Tchétchénie.

Dans une enquête publiée vendredi, le quotidien populaire russe Tvoï Dien a rapporté que Magomed Evloev était parti pour le service militaire en novembre 2009 à Vladivostok (Extrême-Orient), mais qu'il était revenu au bout de trois mois après avoir été réformé pour raison de santé.

Peu après l'explosion au terminal d'arrivée des vols d'internationaux de Moscou-Domodedovo, la famille, qui compte également trois filles et un fils cadet, a quitté le village après avoir reçu la visite de membres du Service fédéral de sécurité (FSB), selon le journal.

Dimanche, la police russe a lancé un avis de recherche contre deux hommes qui seraient impliqués dans l'attentat à l'aéroport et sont originaires d'Ingouchie, comme le kamikaze présumé, selon une source policière.

"Un avis de recherche a été lancé contre deux jeunes hommes qui ont disparu du village d'Ali-Iourt (Ingouchie) à peu près en même temps que Magomed Evloev, qui, selon des données préliminaires, a déclenché l'engin explosif à Domodedovo", a précisé cette source à l'agence Interfax.

Après la première guerre de Tchétchénie (1994-1996) entre forces russes et indépendantistes, la rébellion s'est progressivement islamisée et a de plus en plus débordé les frontières tchétchènes pour se transformer au milieu des années 2000 en un mouvement islamiste armé actif dans tout le Caucase du Nord.

"L'Emirat du Caucase", en plus des attaques à l'aéroport de Moscou-Domodedovo et dans le métro moscovite en mars, a revendiqué l'attentat de novembre 2009 contre un train de passagers reliant Moscou à Saint-Pétersbourg (28 morts) et un autre à la voiture piégée en septembre 2010 sur un marché de Vladikavkaz en Ossétie du Nord (17 morts).
 

Première publication : 08/02/2011

  • RUSSIE

    Le kamikaze de l'aéroport de Moscou originaire du Caucase du nord

    En savoir plus

  • RUSSIE

    La police privilégie la piste caucasienne dans l'attentat de l'aéroport de Moscou

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Un attentat à l'aéroport de Moscou fait au moins 35 morts et des dizaines de blessés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)