Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Moyen-orient

Le nouveau Premier ministre forme un gouvernement chargé d'enrayer la grogne

Vidéo par Stéphanie DE SILGUY

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/02/2011

Maarouf Bakhit (en photo), le Premier ministre jordanien nommé par le roi Abdallah II le 2 février après le limogeage de son prédécesseur, a formé mercredi un nouveau gouvernement comprenant un islamiste indépendant et un proche des Frères musulmans.

AFP - Le Premier ministre jordanien Maarouf Bakhit a formé mercredi un gouvernement, marqué par l'arrivée de personnalités proches de la gauche et d'un islamiste indépendant, dont la principale mission sera d'entamer des réformes face à un mouvement de grogne populaire.

Le roi Abdallah II avait limogé le 2 février Samir Rifaï pour calmer la rue qui réclamait son départ, et désigné Maarouf Bakhit en le chargeant d'un vaste programme de réformes politiques et économiques.

Le gouvernement comprend un ministre islamiste indépendant et ancien adjoint du chef des Frères musulmans, Abdel Rahim Akour, nommé au ministère des Affaires religieuses.

Cinq ministres du courant nationaliste proche de la gauche entrent également au gouvernement: Hussein Mjalli (Justice), Mazen Saket (Développement politique), Tarek Massarweh (Culture), Samir Habachneh (Agriculture), Taher Adwan, un journaliste libéral rédacteur en chef du quotidien indépendant al-Arab al-Yom (Information) et un centriste, Hazem Kashouh (Affaires municipales).

Cinq ministres du gouvernement sortant ont été maintenus (Affaires étrangères, Intérieur, Plan, Eau et Finances).

Deux femmes, contre trois dans le précédent gouvernement, font leur entrée: Haifa Abou Ghazaleh au ministère du Tourisme et des Antiquités et Salwa al-Damen au ministère du Développement social.

Le chef du programme nucléaire jordanien Khaled Toukan hérite du portefeuille de l'Energie.

Le Premier ministre et les 26 ministres ont prêté serment devant le roi Abdallah II.

La grande majorité des membres du gouvernement de M. Bakhit, 64 ans, ont une soixantaine d'années. Les Jordaniens avaient critiqué les résultats de jeunes technocrates occidentalisés dans le gouvernement sortant de Samir Rifaï, 43 ans.

La Jordanie est en proie à un mouvement de contestation qui s'est traduit par plusieurs manifestations, faisant écho à celles qui ont provoqué la chute du président Zine El Abidine Ben Ali mi-janvier en Tunisie et menacent actuellement le régime du président Hosni Moubarak en Egypte.

Première publication : 09/02/2011

  • JORDANIE

    Les islamistes refusent d'intégrer le nouveau gouvernement

    En savoir plus

  • JORDANIE

    Le roi Abdallah II nomme un nouveau Premier ministre pour tenter d'apaiser la rue

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)