Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Evgeny Morozov, l'anti-conformiste du Web

En savoir plus

SUR LE NET

USA : la Toile au chevet d'une infirmière infectée par Ebola

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

START-UP : La tentation de l'étranger ?

En savoir plus

SUR LE NET

Data centers : un coût énergétique trop élevé

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Enseignement numérique : La francophonie à la traîne !

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Véronique Morali, présidente du Women's Forum et du directoire de Webedia

En savoir plus

Ukraine et Syrie: quelles gestions des crises?

En savoir plus

Virus Ebola et Budget français : psychose et combat diplomatique

En savoir plus

  • Ebola : l'aide-soignante espagnole n'a plus le virus

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Crise politico-sportive : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Foot européen : carton plein pour les cadors, à l'exception de la Juve

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

  • L'Église ne parvient pas à un consensus sur les homosexuels et les divorcés

    En savoir plus

  • De nouveaux heurts à Hong Kong font 20 blessés

    En savoir plus

  • Tempête dans l'Himalaya : le bilan humain s'alourdit

    En savoir plus

  • Paul McCarthy renonce à regonfler sa sculpture plastique vandalisée à Paris

    En savoir plus

  • Ebola : la course au vaccin bat son plein

    En savoir plus

  • Vidéo : l'organisation de l'EI dispose-t-elle d'avions de chasse ?

    En savoir plus

  • Défiant la loi, le maire de Rome enregistre 16 mariages gays

    En savoir plus

  • Nouvelle attaque meurtrière des rebelles ougandais dans un village du Nord-Kivu

    En savoir plus

  • Hong Kong : les manifestants réinvestissent un campement

    En savoir plus

  • Étudiants disparus au Mexique : le chef d'un cartel arrêté

    En savoir plus

Moyen-orient

Le nouveau Premier ministre forme un gouvernement chargé d'enrayer la grogne

Vidéo par Stéphanie DE SILGUY

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/02/2011

Maarouf Bakhit (en photo), le Premier ministre jordanien nommé par le roi Abdallah II le 2 février après le limogeage de son prédécesseur, a formé mercredi un nouveau gouvernement comprenant un islamiste indépendant et un proche des Frères musulmans.

AFP - Le Premier ministre jordanien Maarouf Bakhit a formé mercredi un gouvernement, marqué par l'arrivée de personnalités proches de la gauche et d'un islamiste indépendant, dont la principale mission sera d'entamer des réformes face à un mouvement de grogne populaire.

Le roi Abdallah II avait limogé le 2 février Samir Rifaï pour calmer la rue qui réclamait son départ, et désigné Maarouf Bakhit en le chargeant d'un vaste programme de réformes politiques et économiques.

Le gouvernement comprend un ministre islamiste indépendant et ancien adjoint du chef des Frères musulmans, Abdel Rahim Akour, nommé au ministère des Affaires religieuses.

Cinq ministres du courant nationaliste proche de la gauche entrent également au gouvernement: Hussein Mjalli (Justice), Mazen Saket (Développement politique), Tarek Massarweh (Culture), Samir Habachneh (Agriculture), Taher Adwan, un journaliste libéral rédacteur en chef du quotidien indépendant al-Arab al-Yom (Information) et un centriste, Hazem Kashouh (Affaires municipales).

Cinq ministres du gouvernement sortant ont été maintenus (Affaires étrangères, Intérieur, Plan, Eau et Finances).

Deux femmes, contre trois dans le précédent gouvernement, font leur entrée: Haifa Abou Ghazaleh au ministère du Tourisme et des Antiquités et Salwa al-Damen au ministère du Développement social.

Le chef du programme nucléaire jordanien Khaled Toukan hérite du portefeuille de l'Energie.

Le Premier ministre et les 26 ministres ont prêté serment devant le roi Abdallah II.

La grande majorité des membres du gouvernement de M. Bakhit, 64 ans, ont une soixantaine d'années. Les Jordaniens avaient critiqué les résultats de jeunes technocrates occidentalisés dans le gouvernement sortant de Samir Rifaï, 43 ans.

La Jordanie est en proie à un mouvement de contestation qui s'est traduit par plusieurs manifestations, faisant écho à celles qui ont provoqué la chute du président Zine El Abidine Ben Ali mi-janvier en Tunisie et menacent actuellement le régime du président Hosni Moubarak en Egypte.

Première publication : 09/02/2011

  • JORDANIE

    Les islamistes refusent d'intégrer le nouveau gouvernement

    En savoir plus

  • JORDANIE

    Le roi Abdallah II nomme un nouveau Premier ministre pour tenter d'apaiser la rue

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)