Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : un mois après le début des manifestations, Paris suspend sa coopération sécuritaire

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : où en est la transition politique ? (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : où en est la transition politique ? (partie 2)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Câblo-distribution : consolidation du secteur aux États-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Rififi à la FIFA"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Héros"

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Le prélèvement à la source : une fausse bonne idée?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dominique A, artiste exigeant

En savoir plus

FOCUS

Népal : difficile retour sur les bancs de l'école, un mois après le séisme

En savoir plus

Sports

Le Real Madrid est toujours le club le plus riche du monde

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/02/2011

Pour la 6e année consécutive, le Real Madrid reste le club le plus riche du monde, selon un rapport annuel publié jeudi. Le Barça et Manchester United complètent le podium. Deux clubs français figurent dans le Top 20 : l'OL (14e) et l'OM (15e).

AFP - Le Real Madrid reste le club de football le plus riche du monde, pour la sixième année consécutive, selon le rapport annuel publié jeudi par le cabinet de consultants Deloitte.

Avec 438,6 millions d'euros de revenus pour la saison 2009-2010, le Real Madrid devance le FC Barcelone (398,1) et Manchester United (349,8). Viennent ensuite le Bayern Munich (323), Arsenal (274,1), Chelsea (255,9), l'AC Milan (235,8), Liverpool (225,3), l'Inter Milan (224,8) et la Juventus Turin (205).

Le club français le plus riche est l'Olympique lyonnais, 14e avec 146,1 millions d'euros, talonné par l'Olympique de Marseille (15e, 141,1).

Les vingt premiers du classement proviennent tous des cinq championnats majeurs: l'Angleterre (7), l'Italie (4), l'Allemagne (4), l'Espagne (3), et la France (2).

Alors que les six premiers du classement restent inchangés, Manchester City fait un bond de la 20e à la 11e place avec 152,8 millions contre 102,2 l'année précédente.

Les revenus combinés des vingt clubs les plus fortunés ont dépassé pour la première fois les 4 milliards d'euros durant l'exercice 2009-2010 (4,3 milliards, en hausse de 8% par rapport à l'année précédente).

"Cela montre l'impressionnante résistance de ce sport dans un contexte de crise mondiale", estime Deloitte.

Première publication : 10/02/2011

  • FOOTBALL - REAL MADRID

    Au casse-tête de Benzema s'ajoute l'arrivée d'Emmanuel Adebayor

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)