Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Mise à mort du cerf sacré" : Cannes plonge dans le drame

En savoir plus

FOCUS

Les "virus guérisseurs", un espoir dans la lutte contre les "superbactéries"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump à Jérusalem : beaucoup d'attente"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce et ses créanciers proches d'un accord

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Législatives : la campagne commence"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Vincent Lindon vers un 2nd prix d'interprétation ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Jeremy Renner, un homme d'action sur la Croisette

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

G7 : les sept nations les plus industrialisées ont rendez-vous à Taormina

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet de l'OTAN : budget, alliances et réformes à l’ordre du jour

En savoir plus

Sports

Irlande-France : l'avis des experts

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 13/02/2011

Après un succès concluant face à l’Ecosse, le XV de France ira défier des Irlandais touchés dans leur orgueil après une victoire poussive à Rome. Les experts du rugby interrogés par france24.com nous livrent les clés du match.

"Le retour de Jamie Heaslip fera la différence"

"Si les Irlandais ont fait un très mauvais match face à l'Italie, les Français, eux, ont été impressionnants contre l'Ecosse. Et on s’attend à avoir une encore meilleure équipe française, dimanche à Dublin. Car Damien Traille est à sa place en numéro 12, plus qu’en 10 ou en 15. Clément Poitrenaud est juste "pure class" et François Trinh-Duc a apporté ce qu’il manquait à la France à l’ouverture. Mais on peut aussi s'attendre à une montée en puissance du XV irlandais. Le retour de Jamie Heaslip en numéro 8 aura une incidence sur le jeu de toute l'équipe. Les critiques acerbes formulées après leur succès étriqué à Rome devraient aussi motiver les joueurs. Le sélectionneur Declan Kidney leur donne une chance de faire taire les mauvaises langues en retenant quasiment la même composition. "Prouver leur qu'ils ont tort", est, en substance, le message qu'il leur envoie..."

Tony Ward, ouvreur et buteur de l’Irlande de 1978 à 1987 (19 sélections)

  


"Le match le plus important de l’année pour les Irlandais"

"Il y a beaucoup d’inquiétude en Irlande car la France a démontré contre l’Ecosse qu’elle était capable d’avoir un jeu fluide et puissant à la fois. L’Irlande a montré des signes de faiblesse à Rome. De nombreux ballons lâchés, des passes manquées... Clairement, ils vont devoir se reprendre. Donc je pèse mes mots quand je dis que ce match sera la plus important de l’année pour les Irlandais. Avec la Coupe du monde en ligne de mire, il sera essentiel de construire quelque chose de positif."

Hugh Farelly, spécialiste rugby au quotidien "Irish Independent"

 



"Ils ont des joueurs de talent, peut-être plus que l’Ecosse"

"Après cette victoire arrachée in extremis en Italie, les Irlandais auront à coeur de se racheter. Ils ont des joueurs de talent, peut-être plus que l’Ecosse, capables de surprendre l’équipe de France. Leur principal point faible reste leur mêlée, qui a souffert face aux avants italiens le week-end dernier. Il y a deux ans, ils avaient réussi à mettre trois essais à la France à Dublin. C’est encore possible cette année. Côté français, je vois bien Damien Traille s'illustrer. C'est un joueur exceptionnel qui ne compte pas 80 sélections par hasard..."

Jérôme Prévost, journaliste à Midi Olympique

Première publication : 10/02/2011

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    Damien Traille et Clément Poitrenaud dans le XV de départ face à l'Irlande

    En savoir plus

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    Victoire rassurante du XV de France face à l'Écosse

    En savoir plus

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    L'Irlande s'impose de justesse contre les Italiens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)