Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • EN DIRECT : Les quatre ex-otages libérés samedi ont atterri sur le sol français

    En savoir plus

  • Nicolas Hénin, ex-otage : "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps de victimes du naufrage du ferry repêchés

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

Sports

"El fenomeno" Ronaldo s'apprête à mettre un terme à sa carrière

©

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 14/02/2011

A 34 ans, le Brésilien Ronaldo, surnommé "el fenomeno", va annoncer sa retraite sportive depuis Sao Paulo, où il évolue discrètement depuis 2008. Retour sur un parcours et sur une carrière hors normes gâchés par des blessures à répétition.

Meilleur buteur de l'histoire de la Coupe du monde, double champion du monde et double Ballon d'Or, le Brésilien Ronaldo Luis Nazário de Lima, 34 ans, prend sa retraite.

Il devrait mettre ce lundi un point d’orgue à une carrière riche en buts et en trophées, mais gâchée par des blessures à répétition, avec notamment trois opérations importantes au genou droit.

Ce parcours avait commencé très fort. Alors qu'il n'était encore qu'un adolescent, il a inscrit 58 buts en 60 matches comme titulaire du Cruzeiro Belo Horizonte.

Blessures et coups de génie

Après deux années passée au PSV Eindhoven, il accomplit une saison 1994-1997 tonitruante au FC Barcelone, marquée par 48 buts en 51 matches toutes compétitions confondues, par une Coupe des Coupes et par un premier Ballon d'Or en 1997 (il en décrocha un second en 2002).

Après un début de saison 1998 en pointillé à l’Inter Milan, le Brésilien est affligé par une longue série de blessures qui n'ont cessé ensuite d’handicaper sa carrière. Victime d’une inflation de tendon rotulien, il se blesse grièvement (rupture partielle du tendon) lors d’une rencontre du championnat italien en novembre 1999. A peine revenu sur les pelouses, il s'effondre à nouveau au bout de six minutes de jeu en avril 2000. Verdict : rupture totale du même tendon rotulien.

D'autres blessures bénignes retardent son retour définitif fin 2001. Mais celles-ci ne l’empêchent pas de survoler le Mondial-2002 au Japon et en Corée du Sud où il marque huit buts quatre ans après être passé à côté de la finale du Mondial-1998 face à la France. Grâce à ses deux buts en finale face à l'Allemagne, il offre même au Brésil son cinquième titre mondial.

Une fin de carrière discrète

Lors du Mondial-2006 en Allemagne, il bat le record de buts de l'histoire de la Coupe du Monde (15 en trois éditions) mais s'arrête de jouer après le quart de finale contre la France (0-1). Ce sera sa 97e et dernière sélection (pour un total de 62 buts).

Après un passage au Real Madrid (2002-2007) aux côtés des "Galactiques" Zinedine Zidane, Luis Figo ou David Beckham, celui que l’on surnomme désormais "el gordo" (le gros), retourne en Italie au Milan AC mais une troisième blessure au genou l'éloigne de nouveau des terrains en février 2008.

Il part alors discrètement tenter sa chance au Brésil auprès des Corinthians de Sao Paulo, avec qui il remporte la Coupe du Brésil et le championnat pauliste en 2009. L’homme y est très apprécié des supporters, qui ne l’accablent pas autant que les autres joueurs après la dernière élimination du club à la Copa Libertadores, la ligue sud-américaine des champions, en huitièmes de finale face au Flamengo.

Eternel retour des soucis physiques : ses blessures le rattrapent encore une fois et Ronaldo finit par dire stop quelques mois avant la fin de la saison. Obligado "el fenomeno".


 

Première publication : 14/02/2011

Comments

COMMENTAIRE(S)