Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Moyen-orient

Le Musée du Caire retrouve deux des trésors volés en marge des manifestations

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/02/2011

Une amulette et une statue funéraire de plus de 3000 ans, deux des huit objets volés au Musée du Caire pendant les révoltes, ont été retrouvées dans le jardin du bâtiment situé juste à côté de la place Tahrir, épicentre de la contestation.

AFP - Deux des pièces volées au Musée égyptien du Caire pendant les manifestations antigouvernementales ont été retrouvées dans le jardin entourant le bâtiment, ont annoncé lundi les autorités égyptiennes.
              
"Les recherches qui ont eu lieu à l'intérieur et à l'extérieur du Musée égyptien pour (retrouver) les pièces archéologiques perdues ont abouti à la découverte de certaines" d'entre elles, a déclaré dans un communiqué le secrétaire d'Etat aux Antiquités, Zahi Hawass.
              
M. Hawass a précisé qu'il s'agissait d'une amulette en forme de scarabée appartenant à Yuya, un puissant courtisan de la XVIIIème dynastie qui régna il y a plus de 3.000 ans, et de l'une des statuettes funéraires (ouchabtis) de Yuya, faisant partie d'un ensemble de onze figurines.
              
D'après le directeur du Musée, Tarek al-Awadhi, les deux pièces ont été retrouvées dans le jardin entourant l'imposant bâtiment rose situé au centre du Caire tout près de la place Tahrir, épicentre de la contestation qui a abouti à la démission du président Hosni Moubarak.
              
M. Hawass a annoncé dimanche qu'un inventaire effectué après les manifestations antigouvernementales avait révélé que huit pièces de grande valeur avaient disparu du Musée.
              
Les autorités recherchent toujours le reste des pièces volées le 28 janvier, dont une statue en bois recouverte d'or du pharaon Toutankhamon, une d'Akhénaton et une autre de Néfertiti. Les vols ont eu lieu "lorsque des pillards sont entrés dans le musée, cassant 13 vitrines et 70 pièces", selon M. al-Awadhi.
              
Le Musée égyptien recèle des pièces antiques inestimables, dont le trésor funéraire de Toutankhamon et de nombreuses momies royales. Environ 100.000 pièces sont exposées dans sa centaine de salles, 50.000 autres reposent dans les réserves.
              

 

Première publication : 14/02/2011

  • ÉGYPTE

    Le Musée national victime de pillages pendant les révoltes

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Le musée d'art islamique du Caire rouvre ses portes après huit ans de rénovation

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L'Unesco réclame des mesures pour protéger les trésors archéologiques

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)