Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Sur les traces de l’imam Gülen, ennemi juré d’Erdogan exilé aux États-Unis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Avengers Station : les super-héros débarquent à Paris!

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Visas : l'Europe cède aux exigences de la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Sauve qui Trump !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : la voie est libre pour Donald Trump

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

L’intelligence économique, un secteur en pleine évolution

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaires aux États-Unis : la voie est libre pour Donald Trump (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaires aux États-Unis : la voie est libre pour Donald Trump (partie 2)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Sanofi : les 16 millions € du patron font gonfler la polémique

En savoir plus

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 15/02/2011

Redeyef, les prémices de la révolution tunisienne

FRANCE 24 est retourné à Redeyef, où en 2008, la révolution tunisienne couvait déjà.

Janvier 2008, des jeunes de Redeyef, une petite ville de 30 000 habitants proche de la frontière algérienne, descendent dans la rue pour manifester. 

Principale raison : un concours de recrutement a été organisé pour entrer à la mine de phosphate de Gafsa, mais les candidats se sont vite rendu compte que l’examen était truqué. Les reçus ne sont pas originaires de la région et la plupart sont des proches du "clan Ben Ali". 

Les manifestants accusent les organisateurs de tricherie, de mensonge et de voler les emplois qui selon eux devaient revenir aux jeunes chômeurs diplômés de la région. Le syndicat UGTT les soutient. Débute alors le mouvement social de Redeyef, l’un des prémices de la révolution qui a chassé Ben Ali. 

Le pouvoir a répondu par la répression. Pendant six mois, près de 3 000 policiers ont encerclé la ville en menant une guérilla urbaine contre les manifestants. Malgré quatre morts, des dizaines de blessés et des centaines d’arrestations, aucun média officiel n’a couvert les manifestations. Le pouvoir tunisien a tout fait pour étouffer les évènements et éviter l’embrasement des autres villes du pays. Seul quelques journalistes ont eu le courage de rendre compte des évènements.

 Ce reportage racontant la rébellion de Redeyef n’aurait jamais été possible sous le régime de Ben Ali.

Par Rim MATHLOUTI , Jean-Marie LEMAIRE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

28/04/2016 Élection présidentielle américaine

Universités américaines : le cauchemar de la dette étudiante

Aux États-Unis, des millions d'étudiants sont contraints de s'endetter lourdement pour pouvoir financer leurs études supérieures. Seuls ou avec leur famille, ils empruntent des...

En savoir plus

21/04/2016 Syrie

Documentaire exclusif : en Syrie, à l’assaut du "califat"

Nous vous proposons un documentaire exceptionnel tourné en Syrie. Nos reporters ont accompagné en exclusivité les Forces démocratiques syriennes, une coalition de milices kurdes...

En savoir plus

15/04/2016 Turquie

Turquie - Grèce : les naufragés oubliés de la mer Égée

La mer Égée, entre la Turquie et la Grèce, est un point de passage pour les réfugiés qui fuient la guerre en Syrie ou les Taliban en Afghanistan, et tentent de gagner l'Europe....

En savoir plus

07/04/2016 Corse

Corse : les nationalistes à l'épreuve du pouvoir

Depuis le mois de décembre, la Corse est gouvernée par les nationalistes. Une première dans l'histoire de l'île. Trois mois plus tard, nos reporters sont allés à leur rencontre.

En savoir plus

01/04/2016 Italie

Vidéo : Le procès d’un vaste réseau mafieux à Rome

En novembre 2015, le procès "Mafia Capitale" a débuté à Rome et mis 46 personnes sur le banc des accusés. Parmi eux, des élus, des fonctionnaires ou des entrepreneurs. Tous sont...

En savoir plus