Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi, à 20h40.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 15/02/2011

Redeyef, les prémices de la révolution tunisienne

FRANCE 24 est retourné à Redeyef, où en 2008, la révolution tunisienne couvait déjà.

Janvier 2008, des jeunes de Redeyef, une petite ville de 30 000 habitants proche de la frontière algérienne, descendent dans la rue pour manifester. 

Principale raison : un concours de recrutement a été organisé pour entrer à la mine de phosphate de Gafsa, mais les candidats se sont vite rendu compte que l’examen était truqué. Les reçus ne sont pas originaires de la région et la plupart sont des proches du "clan Ben Ali". 

Les manifestants accusent les organisateurs de tricherie, de mensonge et de voler les emplois qui selon eux devaient revenir aux jeunes chômeurs diplômés de la région. Le syndicat UGTT les soutient. Débute alors le mouvement social de Redeyef, l’un des prémices de la révolution qui a chassé Ben Ali. 

Le pouvoir a répondu par la répression. Pendant six mois, près de 3 000 policiers ont encerclé la ville en menant une guérilla urbaine contre les manifestants. Malgré quatre morts, des dizaines de blessés et des centaines d’arrestations, aucun média officiel n’a couvert les manifestations. Le pouvoir tunisien a tout fait pour étouffer les évènements et éviter l’embrasement des autres villes du pays. Seul quelques journalistes ont eu le courage de rendre compte des évènements.

 Ce reportage racontant la rébellion de Redeyef n’aurait jamais été possible sous le régime de Ben Ali.

Par Rim MATHLOUTI , Jean-Marie LEMAIRE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

12/09/2014 Italie

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

L'indépendance ou le Royaume-Uni ? Le 18 septembre, les Écossais vont devoir choisir. L’union entre Anglais et Écossais remonte à plus de trois siècles, mais la rupture apparaît...

En savoir plus

06/09/2014 Kurdistan

Vidéo : aux côtés des combattants kurdes, en première ligne contre l’EI

Alors qu’une coalition internationale se profile pour "détruire" l’organisation de l’État islamique, France 24 a partagé le quotidien des réfugiés et des combattants kurdes, pour...

En savoir plus

03/05/2013 Terrorisme

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

Le 11 mai, les Pakistanais sont appelés à élire un nouveau Premier ministre. Un candidat pourrait bien créer la surprise : Imran Khan. Cette ancienne star du cricket reconvertie...

En savoir plus

08/08/2014 Royaume-Uni

Centenaire 14 - 18 : la Somme, territoire britannique

Chaque année en France, plus de 200 000 visiteurs arpentent les champs de bataille de la Somme. Ils viennent de Grande-Bretagne, du Canada ou même d'Australie et de...

En savoir plus

01/08/2014 Allemagne

Grande Guerre : au cœur de l’enfer

Il y a cent ans jour pour jour, le 3 août 1914, l’Allemagne déclare la guerre à la France. L’Europe s’embrase et fait basculer le monde dans une guerre totale. Nos reporters...

En savoir plus