Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : les enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Culture

L'écrivain François Nourissier est mort

Vidéo par France 3

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/02/2011

L'ex-président de l'Académie Goncourt, dont il fut membre 30 années durant, est décédé mardi à l'âge de 83 ans. Auteur d'une vingtaine de livres, il avait été couronné en 1965 par le Grand prix du roman de l'Académie française.

AFP - L'écrivain et critique littéraire François Nourissier, décédé mardi à Paris à l'âge de 83 ans, était un pilier du monde des lettres, auteur d'une oeuvre d'inspiration autobiographique.

Surnommé "l'Eminence grise", l'ancien conseiller littéraire de Grasset (1958-1996) était critique au Figaro Magazine, juré à partir de 1977 de l'Académie Goncourt dont il a été secrétaire général (1983-1996), puis président (1996-2002). En janvier 2008, il avait démissionné de l'Académie pour raisons de santé.

Il souffrait depuis plusieurs année de la maladie de Parkinson qu'il appelait "Miss P" dans ses livres.

François Nourissier, qui s'estimait écrivain mais pas "viscéralement romancier", a bâti une oeuvre alternant chronique et roman, pour ausculter avec lucidité, son malaise et ses contradictions, dans une langue classique.

Né le 18 mai 1927 à Paris, orphelin de père à huit ans, François Nourrissier, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, travaille après la guerre pour un organisme de réfugiés. Il débute en littérature à 24 ans en publiant "L'Eau grise" (1951), dans la ligne de Chardonne.

L'année suivante, il entre aux éditions Denoël dont il est secrétaire général (1952-1956), avant d'être rédacteur en chef de la revue La Parisienne (1956-1958), puis conseiller littéraire chez Grasset.

En 1964, paraît "Un Petit bourgeois", sévère autoportrait d'un homme qui écrit "je ne m'aime pas, je n'aime pas ma vie". Considéré comme son chef-d'oeuvre, ce livre est le deuxième volet d'une trilogie autobiographique qui comprend "Bleu comme la nuit" (1958) et "Une Histoire française" (1966, grand prix du roman de l'Académie française).

"La Crève" (1970, prix Femina), est suivi de "Allemande" (1973), "Le Musée de l'homme" (1978), "L'Empire des nuages" (1981), "La Fête des pères" (1986). Après "Bratislava" (1990), réflexion sur la vieillesse qui s'annonce, les années 9O sont fécondes. L'écrivain publie une demi-douzaine de livres, dont des romans à connotation sociologique, sur la politique française ou la vie littéraire.

Avec "Mauvais genre" (1994), livre d'entretiens, et "A défaut de génie" (2000), livre-testament, il complète son "autoportrait acide". En 2005, François Nourissier, Commandeur de la légion d'honneur, lauréat aussi du prix Cino del Duca 2002, signe "La maison mélancolie".

Première publication : 16/02/2011

COMMENTAIRE(S)