Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

  • Ebola : Obama prévoit d'envoyer 3 000 militaires en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

Amériques

Un fonctionnaire des douanes américaines tué par balles à Monterrey

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/02/2011

Des individus armés non identifiés ont tiré sur deux agents américains des douanes et de l'immigration, mardi, sur la route reliant Monterrey, la deuxième ville du Mexique, à la capitale Mexico. L'un est mort, l'autre est grièvement blessé.

AFP - Un membre de l'agence américaine des douanes et de l'immigration (ICE) a été tué par balles au Mexique mardi "dans l'exercice de ses fonctions" par des "agresseurs inconnus", et un deuxième est dans un état grave, a-t-on appris de sources officielles mexicaines et américaines.

Dans un communiqué, la ministre américaine de la Sécurité intérieure Janet Napolitano s'est dite "profondément attristée par la nouvelle" de l'agression par balles dont ont été victimes les deux agents américains, dont l'un est mort des suites de ses blessures.

Le ministère mexicain des Affaires étrangères a "condamné" cet acte de violence dans lequel "un fonctionnaire de l'agence américaine des douanes et de l'immigraton (ICE) a été tué et un autre blessé".

Ils "ont été pris pour cibles dans l'exercice de leurs fonctions par des agresseurs inconnus, pendant qu'ils roulaient entre Mexico et Monterrey", précise Mme Napolitano, ajoutant que l'agent blessé "a été touché au bras et à la jambe et se trouve dans un état stable".

"Les agences américaines chargées de l'application de la loi travaillent en étroite collaboration avec les autorités mexicaines qui enquêtent sur la fusillade, afin de faire en sorte que les auteurs de ce crime affreux soient capturés le plus rapidement possible", ajoute-t-elle.

Cette fusillade intervient dans un contexte de recrudescence de la violence ces derniers jours au Mexique, ravagé par la guerre que se livrent les cartels de la drogue pour en contrôler le territoire et par la répression du narcotrafic menée par l'armée depuis quatre ans.

Plus de 34.600 personnes sont mortes dans des violences liées à la drogue depuis décembre 2006, date à laquelle le président Felipe Calderon a déployé l'armée et la police fédérale pour combattre les cartels.

"Que ce soit bien clair: un acte de violence contre le personnel de l'ICE, ou toute personne travaillant pour le ministère de la Sécurité intérieure, est une attaque contre tous ceux qui servent notre pays et mettent leur vie en danger pour notre sécurité", écrit Mme Napolitano.

On ignorait mardi soir si les deux agents avaient été visés spécifiquement parce qu'ils travaillaient pour le gouvernement américain.

Première publication : 16/02/2011

COMMENTAIRE(S)