Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

Afrique

Gbagbo envoie ses troupes autour des banques françaises convoitées

Vidéo par Ludovic de Foucaud

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/02/2011

Après l'annonce vendredi par le président sortant ivoirien, Laurent Gbagbo, des nationalisations des filiales des banques BNP Paribas et Société Générale, des forces de l'ordre se sont installées devant les sièges des deux banques à Abidjan.

Nous condamnons l'annonce par Laurent Gbagbo de la nationalisation d'un certain nombre de banques étrangères, dont les filiales de BNP Paribas et de la Société générale. [...] Cette décision n'a pas d'effet en droit puisqu'elle émane d'autorités qui ne sont pas légitimes

Bernard Valero, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, le 18/02 à 13h

AFP - Des soldats et des policiers fidèles au président ivoirien sortant Laurent Gbagbo se sont mis en place vendredi matin à Abidjan devant les sièges de deux filiales de banques françaises dont la réquisition a été annoncée la veille, a constaté une journaliste de l'AFP.

Dans le quartier d'affaires du Plateau, une dizaine de membres des Forces de défense et de sécurité (FDS) étaient stationnées devant les entrées de la SGBCI, filiale ivoirienne de la Société Générale. Un 4x4 de la police était garé à proximité.

Les piétons circulaient comme à l'ordinaire devant le siège de la plus grande banque du pays, qui comme d'autres établissements internationaux a suspendu ses activités dans la semaine à la suite de la crise née de la présidentielle du 28 novembre.

Une dizaine de policiers et de gendarmes étaient aussi stationnés devant le siège de la Bicici, filiale de la banque française BNP Paribas, .

Laurent Gbagbo a annoncé jeudi soir son intention de "prendre le contrôle" de banques qui ont fermé cette semaine, notamment la SGBCI et la Bicici. Il s'agit, selon son gouvernement, de "préserver les emplois et assurer l'accès des Ivoiriens et des opérateurs économiques à leurs avoirs" dans "les plus brefs délais".

Après la fermeture jeudi soir de la banque africaine Banque Atlantique, au moins six banques, françaises et américaines notamment, ont suspendu leur activité en Côte d'Ivoire depuis lundi. Cette déstabilisation du secteur bancaire fait suite à la crise post-électorale opposant Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, dont l'élection a été reconnue par une grande partie de la communauté internationale.

La vie et l'économie au quotidien à Abidjan

Première publication : 18/02/2011

  • CÔTE D'IVOIRE

    Gbagbo entend prendre le contrôle de filiales de deux banques françaises

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    La Bourse ouest-africaine suspend ses activités

    En savoir plus

  • Ally Coulibaly, ambassadeur de Côte d'Ivoire en France nommé par Alassane Ouattara

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)