Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Moyen-orient

Le Caire autorise deux navires de guerre iraniens à emprunter le canal de Suez

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/02/2011

Initialement prévu mercredi, le passage de deux navires de guerre iraniens dans le canal de Suez a été autorisé ce vendredi. Le ministre israélien des Affaires étrangères avait qualifié cette semaine ces manœuvres de "provocation".

Reuters - Les autorités égyptiennes ont autorisé vendredi deux navires de guerre iraniens à franchir le canal de Suez, a-t-on appris de source proche des services de sécurité égyptiens.

"L'Egypte a donné son accord au passage de deux navires iraniens à travers le canal", a-t-on dit à Reuters de même source.


L'armée égyptienne avait annoncé auparavant qu'elle examinait cette demande, ajoutant que Téhéran avait assuré que les deux navires ne transportaient pas de matériel militaire, ni de composants chimiques ou nucléaires.

Aucun navire de guerre iranien n'a franchi le canal de Suez depuis la révolution islamique de 1979.

La demande iranienne a provoqué la colère du ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, qui a parlé de "provocation".

Les dirigeants israéliens de toutes tendances considèrent l'Iran comme une menace majeure pour leur pays en raison du programme nucléaire militaire mené, selon eux, par la République islamique.

L'Egypte n'interdit la traversée du canal à aucun navire de commerce pour autant qu'il n'y a pas d'état de guerre. Pour les navires de guerre, de quelque pays qu'ils soient, il faut une autorisation des ministères égyptiens de la Défense et des Affaires étrangères.

L'Iran a déclaré jeudi que les deux navires, la frégate Alvand et le navire ravitailleur Kharg, comptaient passer par le canal de Suez.

L'agence de presse officieuse iranienne Fars avait annoncé le 26 janvier que des élèves officiers de la marine iranienne partaient pour une campagne de formation d'un an et qu'ils gagneraient la mer Rouge via le golfe d'Aden, puis se rendraient en Méditerranée après avoir emprunté le canal de Suez pour rejoindre un port syrien.

Au cours de cette mission, les élèves officiers seront entraînés à défendre les cargos et les pétroliers contre la menace permanente d'attaques par des pirates somaliens,
poursuivait Fars.
 

Première publication : 18/02/2011

  • ÉGYPTE

    Les navires de guerre iraniens annulent leur passage dans le canal de Suez

    En savoir plus

  • ISRAËL - IRAN

    Tel-Aviv s'inquiète de l'envoi de deux navires de guerre iraniens en Méditerranée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)