Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Allemagne – Argentine : suivez la finale en direct

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Culture

La Révolution iranienne de 1979, futur terrain de jeu des "gamers" ?

©

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 27/04/2011

"1979 : The Game", le prochain jeu d’Ink Stories, proposera aux gamers de revivre la Révolution islamique iranienne en incarnant différents personnages. Sur Russia Today, son créateur Navid Khonsari a levé le voile sur un projet encore en gestation.

"Téhéran, décembre 1979. Vous êtes un Iranien, né aux États-Unis. Traducteur au sein du département d’État américain, votre mission est d’obtenir la libération des otages retenus par des étudiants dans l’ambassade américaine."

Voici, en substance, le pitch du prochain jeu vidéo de la société américaine Ink Stories, sobrement dénommé 1979 : The Game. Ce projet, qui n’a pour le moment pas dépassé le stade embryonnaire, démontre en tout cas la maturité grandissante de l’industrie vidéoludique. Plus politique, plus polémique, le jeu vidéo, lui aussi, fait sa révolution et aspire à de nouvelles ambitions.

En entretien avec Russia Today, le créateur du jeu Navid Khonsari, né en Iran et installé aujourd’hui à New York, a dévoilé les premiers contours de son prochain bébé. Un projet qui table sur un point de vue original pour séduire les joueurs, et qui se démarque surtout de la production actuelle qui verse encore un peu trop dans le schéma manichéen habituel : gentils contre méchants.

Un théâtre total pour le joueur

"Tout n’apparaît pas tout noir ou tout blanc lorsque vous êtes en mesure de comprendre le point de vue de la victime autant que celui de l’agresseur", développe Navid Khonsari, qui confirme que son équipe planche sur une multitude de scenarios jouables en parallèle : “Pour le moment, nous envisageons de travailler sur huit à dix personnages que le joueur pourrait incarner."

Un aspect du jeu qui devrait permettre au joueur d’appréhender différentes visions, différentes versions de l’histoire. Selon son avancée dans le scénario, le joueur pourra éventuellement se retrouver dans la peau d’un étudiant pendant la prise d’otage de l’ambassade américaine en novembre 1979, ou dans celle d’un contrebandier traversant la frontière au Kurdistan.

De nombreuses pistes qui ne sont pour le moment qu’à l’étude, mais qui confirment le souhait de Navid Khonsari de proposer un produit modulable permettant au joueur d'aborder une histoire au prisme de personnages différents : "Qu’ils soient Iraniens, Américains, pro-démocratie, pro-théocratie ; qu’ils veuillent juste gagner de l’argent en important de l’alcool dans le pays ou qu’ils soient des militants activistes au service de l’islam… […] Tous ces personnages sont autant d’histoires différentes."

De quoi fournir la matière première à l’élaboration d’un scénario alambiqué, d’autant plus que Navid Khonsari, ancien de chez Rockstar (une firme de développement de jeux vidéos qui a donné naissance à de nombreux blockbusters, dont le récent Red Dead Redemption), a largement participé au développement de plusieurs épisodes de Grand Theft Auto.

Pour le moment, aucun détail technique n'a filtré sur "1979 : The Game", ni sur les plateformes qui seraient susceptibles de l’accueillir.

Première publication : 18/02/2011

  • TECHNOLOGIES

    EA Sports préfère vendre le jeu vidéo de Tiger Woods sans Tiger Woods

    En savoir plus

  • JEUX VIDÉO

    Un "Cataclysm" au secours du jeu World of Warcraft

    En savoir plus

  • JEUX VIDÉO

    La Paris Game Week suffit-elle à masquer la crise du secteur ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)