Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

  • Le procès de la tempête Xynthia s'ouvre en Vendée

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un 54e soldat français a été tué dans le pays

Vidéo par Matthieu MABIN , Sylvain ROUSSEAU

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/02/2011

Un chasseur alpin français a été tué et deux autres soldats blessés dans l'attaque d'un convoi blindé par des insurgés, samedi, à l'est de Kaboul.

AFP - Un soldat français originaire du 7e bataillon de chasseurs alpins (BCA) de Bourg-Saint-Maurice (Savoie) a été tué samedi en Afghanistan lors d'une attaque d'insurgés qui a fait également deux blessés dont un grave, a annoncé dimanche l'Elysée.

Cela porte à 54 le nombre de militaires français ayant trouvé la mort en Afghanistan depuis le déploiement des premières troupes internationales fin 2001.

Le président Nicolas Sarkozy, le Premier ministre François Fillon, et le ministre de la Défense Alain Juppé ont tous trois présenté leurs condoléances à la famille et aux proches de la victime, dont l'identité n'a pas été précisée.

Samedi en début de soirée, à l'issue d'une opération dans la vallée d'Alasay, une colonne de blindés a été attaquée par des insurgés à proximité de Landarkhel, a expliqué l'Elysée dans son communiqué. Un tir d'une arme antichar a alors atteint un des véhicules et l'un de ses occupants, un chasseur de 1ère classe, a été mortellement blessé.

Un caporal du 132e bataillon cynophile de l'armée de terre de Suippes (Marne), qui se trouvait à bord du même véhicule, a été gravement blessé, et "est évacué vers Paris", a précisé Matignon. Enfin, un caporal-chef du 7e BCA a été plus légèrement atteint et a pu être soigné sur place.

M. Sarkozy "présente à la famille et aux proches du soldat tué au combat ses plus sincères condoléances et s'associe à leur peine. Il souhaite aux militaires blessés de se rétablir au plus vite et les assure ainsi que leurs familles de toute sa sympathie dans cette douloureuse épreuve", selon le communiqué de l'Elysée.

"Dans ces circonstances difficiles, le Premier ministre tient à saluer le dévouement et le professionnalisme de nos unités engagées en Afghanistan qui oeuvrent quotidiennement en opération au service de la paix et de la sécurité", ont souligné les services de François Fillon dans un autre communiqué.

Quelque 4.000 soldats français sont actuellement déployés au sein de la coalition internationale en Afghanistan sous commandement de l'Otan, qui compte environ 150.000 hommes.

Le chasseur alpin tué samedi est le deuxième soldat français tué depuis le début de 2011. Le 8 janvier, Hervé Guinaud, caporal-chef du Régiment d'infanterie de chars de marine (RICM) de Poitiers, était décédé au cours d'une opération dans la région de Tagab en Kapisa.

Au total 53 soldats de la coalition internationale ont été tués depuis le 1er janvier.

Première publication : 20/02/2011

  • AFGHANISTAN

    Un centre commercial de Kaboul frappé par une attaque-suicide

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Des insurgés ont pris d'assaut le siège de la police de Kandahar

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)