Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Hollande est-il Vert ?"

En savoir plus

DÉBAT

Faut-il s'inquiéter de la chute du prix du baril ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

En Israël, les ventes d'armes à feu en forte hausse

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : que reste-t-il de la révolution du Maïdan?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Search", Bérénice Bejo sur le champ de bataille

En savoir plus

FOCUS

Violences conjugales : la France s'attaque à la source du fléau

En savoir plus

SUR LE NET

Ferguson : le web réagit à l'annonce du grand jury

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : le ministre de la Culture contraint à la démission

En savoir plus

DÉBAT

L’affaire Ferguson, triste miroir de la société américaine?

En savoir plus

Culture

Audio : Le roi bègue règnera-t-il sur les Oscars ?

Texte par Guillaume GUGUEN

Dernière modification : 13/07/2011

À l'occasion de la 83e cérémonie des Oscars, ce dimanche soir à Los Angeles, "24 Images seconde", le podcast cinéma de France24.com, se penche sur des nominations largement dominées par "Le Discours d'un roi" de Tom Hooper.

24 Images seconde # 2

24 Images Seconde 24 Février 2011 by France24

C’est l’histoire d’un roi bègue qui affronte en duel un génie de l’informatique sous les yeux d’une danseuse étoile éplorée... Tel pourrait être l’improbable scénario des Oscars dont le 83e épisode se jouera ce dimanche 27 février au Kodak Theater de Los Angeles.

Malgré son incroyable casting, la grand-messe du cinéma américain a pourtant peu de chances de réserver à son audience autant de rebondissements qu’un thriller hollywoodien. Avec 12 nominations, l’ultra-favori "Le Discours d'un roi", du Britannique Tom Hooper, devrait connaître le plus grand "happy end" de la soirée.

Un accent "so british"

En concurrence avec neuf autres films dans la sacro-sainte catégorie du meilleur film, l’histoire - vraie - du roi d’Angleterre George VI luttant contre un bégaiement qu’il pense incorrigible dispose de tous les atouts pour décrocher le Graal tant convoité. Difficile en effet d’imaginer les électeurs de l’Académie bouder un film véhiculant des valeurs aussi positives que l’abnégation, la persévérance et le sens de l’engagement. Le tout servi par un accent royal "so british"...

De fait, seul le geek le plus riche de la planète et homme-de-l’année-selon-Time-Magazine, Mark Zuckerberg, semble en mesure de faire de l’ombre à la couronne britannique. Œuvre estampillée "oscarisable" dès sa sortie, "The Social Network" de David Fincher peut tirer son épingle du jeu. Le film qui revient sur la très controversée naissance du site Facebook compte en tout cas suffisamment d’amis pour espérer rafler la statuette.

Face à ces deux poids lourds que tout oppose, un joyeux pêle-mêle de films de genre qu’Hollywood affectionne tant : du thriller psychologique avec le troublant "Black Swan" de Darren Aronofsky ; du western avec le bavard "True Grit" des frères Coen ; du film d’animation 3D avec le malin "Toy Story 3" de Lee Unkrich ; du film de boxe avec le très musclé "The Fighter" de David O'Russell ; de la grosse production onirico-fantastique avec le - trop ? - complexe "Inception" de Christopher Nolan ; de l’aventure avec le haletant "127 heures" de Danny Boyle ; de la comédie homoparentale avec le familial "The Kids Are All Right" de Lisa Cholodenko et du polar rural avec le glacial "Winter’s Bone" de Debra Granik.

Reine des cygnes, reine des Oscars ?

Si, côté acteurs masculins, la récompense semble acquise à Colin Firth pour son impeccable interprétation du bégayant George VI, la bataille devrait être plus serrée du côté de la gent féminine. Ballerine schizophrène dans "Black Swan", la jeune Natalie Portman s’est déjà attirée les faveurs du syndicat des Acteurs américains, des Golden Globes et des Bafta (les Oscars britanniques, NDLR). Sa prestation, que d’aucuns qualifient de virtuose, parviendra-t-elle à éclipser les performances des expérimentées, et maintes fois recalées, Annette Bening en mère lesbienne trompée ("The Kids Are All Right") et Nicole Kidman en jeune mère endeuillée ("Rabbit Hole") ?

Pas de suspens en revanche pour la France. À peine remis de l’Oscar obtenu en 2008 par Marion Cotillard pour son rôle dans "La Môme", le cinéma bleu-blanc-rouge a essuyé une bien sévère rebuffade de la part de l’Académie des Oscars. Le 10 janvier, le long métrage que la France avait proposé pour concourir dans la catégorie du meilleur film étranger a été retoqué en pré-sélection. Auréolé du Grand Prix du jury lors du dernier Festival de Cannes, le somptueux "Des hommes et des dieux" de Xavier Beauvois n’a pas su convaincre les sages hollywoodiens, qui lui ont préféré le Franco-Algérien "Hors-la-loi" de Rachid Bouchareb, le Canadien "Incendies" de Denis Villeneuve, le Danois "Revenge" de Susanne Bier, le Mexicain "Biutiful" d'Alejandro González Inárritu et le Grec "Canine" de Yorgos Lanthimos.

L’industrie cinématographique hexagonale pourra toujours se consoler avec la nomination du Français Alexandre Desplat dans la catégorie de la meilleure musique originale pour… "Le Discours d'un roi". De bon augure.

 

Les principales catégories :

- Meilleur film
"Black Swan", de Darren Aronofsky
"The Fighter", de David O'Russel
"Inception", de Christopher Nolan
"The Kids are All Right", de Lisa Cholodenko
"Le Discours d'un roi", de Tom Hooper
"127 heures", de Danny Boyle
"The Social Network", de David Fincher
"Toy Story 3", de Lee Unkrich (Pixar, Walt Disney)
"True Grit", de Joel et Ethan Coen
"Winter's Bone", de Debra Granik

- Meilleur acteur
Jeff Bridges pour "True Grit"
Jesse Eisenberg pour "The Social Network"
Colin Firth pour "Le Discours d'un roi"
Javier Bardem pour "Biutiful"
James Franco pour "127 Heures"

- Meilleur actrice
Nicole Kidman pour "Rabbit Hole"
Jennifer Lawrence pour "Winter's Bone"
Natalie Portman pour "Black Swan"
Michelle Williams pour "Blue Valentine"
Annette Bening pour "The Kids are All Right"

- Meilleur film étranger
"Biutiful", d’Alejandro Gonzales Inarritu (US-Mexique)
"Canine", de Yorgos Lanthimos (Grèce)
"Revenge", de Susanne Bier (Danemark)
"Hors-la-loi", de Rachid Bouchareb (Algérie-France)
"Incendies", de Denis Villeneuve (Canada)

 

Première publication : 23/02/2011

  • PODCAST CINÉMA

    Audio : Les César vus par la rédaction de France 24

    En savoir plus

  • CINÉMA

    Le roi George VI part favori aux Oscars avec 12 nominations

    En savoir plus

  • CINÉMA

    Hollywood décerne un Oscar d'honneur à Jean-Luc Godard... en son absence

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)