Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Irak : offensive irakienne et frappes américaines contre l'État islamique à Amerli

    En savoir plus

  • La contestation anti-gouvernementale vire au chaos à Islamabad

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

Culture

La mémoire artistique de la révolution égyptienne trouve refuge sur le web

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 23/02/2011

Plusieurs sites égyptiens ont décidé de sauver toutes les œuvres, des photos aux billets de blogs, qui ont marqué le mouvement qui a mis fin au règne d’Hosni Moubarak. Une manière de commencer à construire la mémoire collective de cette révolution.

La mémoire de la révolution en Égypte est en train de se construire. Et elle passe notamment par l’art et l’Internet. Depuis la démission d’Hosni Moubarak, le 11 février, plusieurs sites ont entamé un fastidieux travail d’archivage de photos, images, vidéos et autres formes d’expression artistique liées à la "révolution du 25 janvier". Des initiatives qui reposent essentiellement sur les suggestions faites par les internautes. Et elles affluent, surtout sur les enfants chéris de cette révolution : les réseaux sociaux.

L’un des projets qui semblent le plus sérieux a démarré dimanche dernier sur Facebook. Il s’appelle "I am Tahrir" et entend créer la première exposition virtuelle de l’héritage artistique de la révolution égyptienne. L’administrateur de cette page du célèbre réseau social qui compte actuellement près de 1000 "fans" explique qu’il espère "non seulement documenter la révolution égyptienne, mais à terme devenir un relai pour l’art révolutionnaire de tous les pays".

Traces

Les internautes ont commencé à alimenter cette nouvelle plateforme artistique en ligne avec leurs propres réalisations, mais aussi celles qui leur semblent symboliques du soulèvement populaire en Égypte. Une trentaine de caricatures, photos chocs ou marquantes, chants, poèmes mais aussi vidéos ornent déjà le mur de cette page Facebook. Autant de témoignages retraçant l’évolution du sentiment de la rue au fil des 18 jours ayant mis fin au régime d’Hosni Moubarak. On y perçoit la colère contre l’ex-président, l’espoir montant lors des derniers jours de manifestation et la détermination des Égyptiens.

Les fondateurs de "I am Tahrir" assurent disposer déjà d’un certain nombre de documents. Une fois cette pêche aux documents finalisée, toutes ces œuvres seront exposées sur un autre site en forme de galerie d’art virtuelle également baptisée "I am Tahrir". Les promoteurs de ce projet n’ont pas indiqué quand cette première cyber-exposition sera finalisée.

Il faut dire que la masse de documents disponibles sur la Toile est impressionnante. Un

autre projet en ligne a de quoi donner le vertige. "I am Jan25", un nom choisi en référence au jour de la première manifestation contre le régime de l’ancien raïs, a choisi d’afficher sans tri, ni mise en forme, toutes les images et vidéos relatives à la révolution égyptienne dénichées sur le Web. Le site recense à l’heure actuelle plus de 4000 images et plus de 3000 vidéos. On y trouve de tout, l’essentiel étant, semble-t-il, de garder une trace.

Première publication : 23/02/2011

COMMENTAIRE(S)