Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Les hommages à Michael Brown se multiplient sur internet

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Simple appareil"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"Force de Sibérie" : l'appel de la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Comme le disait ma grand-mère"

En savoir plus

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythme scolaire : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Mercato : l’AS Monaco prête Radamel Falcao à Manchester United

    En savoir plus

  • Washington annonce avoir mené un raid contre les Shebab somaliens

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Vers un nouveau coup d'État militaire au Pakistan ?

    En savoir plus

  • Vidéo : une rentrée des classes pas comme les autres en Ukraine

    En savoir plus

  • Hong Kong en rébellion contre l’emprise de Pékin

    En savoir plus

  • Cisjordanie : les États-Unis exhortent Israël à renoncer aux expropriations

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

  • Le Premier ministre de retour au Lesotho après un "coup d'État"

    En savoir plus

Moyen-orient

23 militants chiites poursuivis pour terrorisme libérés après une grâce royale

Vidéo par Lise Pressac

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/02/2011

Le roi Hamad Ben Issa al-Khalifa, qui avait ordonné à la justice bahreïnie de libérer des prisonniers chiites poursuivis depuis octobre pour terrorisme, a gracié mercredi 23 militants chiites pour apaiser la colère des manifestants.

AFP - Vingt-trois militants chiites poursuivis pour terrorisme ont été libérés après une grâce royale, a annoncé mercredi à l'AFP un député de l'opposition bahreïnie.

"Les 23 militants jugés ont été libérés", a déclaré Jassem Hussein, député du mouvement d'opposition chiite al-Wefaq.

"le voisin saoudien est très inquiet"

Le roi Hamad Ben Issa Al-Khalifa avait ordonné lundi de libérer des prisonniers chiites et de surseoir aux poursuites judiciaires contre d'autres prisonniers politiques, sans préciser lesquels, accédant ainsi à l'une des demandes de l'opposition chiite.

Les 23 hommes étaient jugés depuis octobre pour avoir "formé une organisation illégale", "recouru à cette fin au terrorisme", "financé des activités terroristes", et "propagé des informations erronées et tendancieuses", selon l'acte d'accusation.

Certaines des accusations retenues étaient passibles de la détention à perpétuité, selon les avocats.

Parmi les détenus libérés figure Abdeljalil al-Singace, un responsable du groupe d'opposition Haq, partiellement paralysé, ainsi qu'un religieux chiite, cheikh Mohammed al-Moqdad.

Tous les accusés avaient plaidé non coupables et avaient affirmé avoir été torturés.

Deux autres personnes étaient jugées par contumace: Saïd al-Chihabi, secrétaire général du Bahrain Freedom Islamic Movement, et Hussein Machaimaa, secrétaire général du Haq, ou Mouvement des libertés et de la démocratie (MLD).

Selon le député, les deux hommes sont également graciés et peuvent rentrer à Bahrein.

M. Machaimaa avait déclaré à l'AFP lundi son intention de rentrer prochainement Bahrein mais n'avait pas écarté la possibilité d'être arrêté à l'aéroport.

Il se trouvait depuis juin à Londres pour soigner un cancer.

M. Hussein a cependant affirmé qu'il restait "un groupe de condamnés" chiites dans deux affaires de violences remontant à l'été dernier "qui n'ont pas encore été libérés", sans préciser leur nombre.

La libération des détenus intervient alors que Bahreïn, à majorité chiite, est secoué depuis la mi-février par une révolte populaire qui a remis en cause le pouvoir de la dynastie sunnite au pouvoir depuis plus de 200 ans.

Première publication : 23/02/2011

  • BAHREÏN

    Des centaines de manifestants campent à Manama en attendant une nouvelle marche

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Le Grand Prix de Bahreïn annulé

    En savoir plus

  • BAHREÏN

    Des milliers de personnes occupent la place de la Perle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)