Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Moyen-orient

23 militants chiites poursuivis pour terrorisme libérés après une grâce royale

Vidéo par Lise Pressac

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/02/2011

Le roi Hamad Ben Issa al-Khalifa, qui avait ordonné à la justice bahreïnie de libérer des prisonniers chiites poursuivis depuis octobre pour terrorisme, a gracié mercredi 23 militants chiites pour apaiser la colère des manifestants.

AFP - Vingt-trois militants chiites poursuivis pour terrorisme ont été libérés après une grâce royale, a annoncé mercredi à l'AFP un député de l'opposition bahreïnie.

"Les 23 militants jugés ont été libérés", a déclaré Jassem Hussein, député du mouvement d'opposition chiite al-Wefaq.

"le voisin saoudien est très inquiet"

Le roi Hamad Ben Issa Al-Khalifa avait ordonné lundi de libérer des prisonniers chiites et de surseoir aux poursuites judiciaires contre d'autres prisonniers politiques, sans préciser lesquels, accédant ainsi à l'une des demandes de l'opposition chiite.

Les 23 hommes étaient jugés depuis octobre pour avoir "formé une organisation illégale", "recouru à cette fin au terrorisme", "financé des activités terroristes", et "propagé des informations erronées et tendancieuses", selon l'acte d'accusation.

Certaines des accusations retenues étaient passibles de la détention à perpétuité, selon les avocats.

Parmi les détenus libérés figure Abdeljalil al-Singace, un responsable du groupe d'opposition Haq, partiellement paralysé, ainsi qu'un religieux chiite, cheikh Mohammed al-Moqdad.

Tous les accusés avaient plaidé non coupables et avaient affirmé avoir été torturés.

Deux autres personnes étaient jugées par contumace: Saïd al-Chihabi, secrétaire général du Bahrain Freedom Islamic Movement, et Hussein Machaimaa, secrétaire général du Haq, ou Mouvement des libertés et de la démocratie (MLD).

Selon le député, les deux hommes sont également graciés et peuvent rentrer à Bahrein.

M. Machaimaa avait déclaré à l'AFP lundi son intention de rentrer prochainement Bahrein mais n'avait pas écarté la possibilité d'être arrêté à l'aéroport.

Il se trouvait depuis juin à Londres pour soigner un cancer.

M. Hussein a cependant affirmé qu'il restait "un groupe de condamnés" chiites dans deux affaires de violences remontant à l'été dernier "qui n'ont pas encore été libérés", sans préciser leur nombre.

La libération des détenus intervient alors que Bahreïn, à majorité chiite, est secoué depuis la mi-février par une révolte populaire qui a remis en cause le pouvoir de la dynastie sunnite au pouvoir depuis plus de 200 ans.

Première publication : 23/02/2011

  • BAHREÏN

    Des centaines de manifestants campent à Manama en attendant une nouvelle marche

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Le Grand Prix de Bahreïn annulé

    En savoir plus

  • BAHREÏN

    Des milliers de personnes occupent la place de la Perle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)