Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Sports

Angleterre-France : l'avis des experts

Texte par Thibault LIEURADE , Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 25/02/2011

À la veille d'Angleterre-France, France24.com a demandé à un journaliste spécialiste du rugby et à un ancien international français si les Bleus étaient en mesure de faire tomber des Anglais donnés favoris du tournoi.

Didier Camberabéro* : "La France n’est jamais aussi forte que quand on ne l’attend pas"

"Ce qui m’inquiète, c'est que les Bleus jouent pour le moment comme une équipe moyenne. Une grande équipe, elle, construit et impose son jeu. Or le XV de France n'arrive pas à mettre en place son rugby et marque surtout quand l’adversaire perd le ballon, ce qui n'est pas dans les habitudes des Anglais...

La défense a également tendance a beaucoup subir. Même si les plaquages sont quasiment tous réussis, l’adversaire avance de quelques mètres sur chaque ballon porté. Les joueurs de l’équipe de France sont conscients qu’ils sont capables de mieux faire. Je pense qu'il ne suffit pas de grand-chose pour que le jeu se mette en place, parce que les joueurs sont tous des joueurs de qualité. Et puis la France n’est jamais aussi forte que quand on ne l’attend pas. C'était déjà le cas à mon époque ! Or, cette année, les Anglais sont clairement favoris..."

 *Ouvreur et buteur du XV de France de 1982 à 1991 (36 sélections)



Jérôme Prévôt* : "Chabal et Harinordoquy sont complémentaires"

"Le point fort de cette équipe de France est qu'elle n'a pas beaucoup de points faibles. En face, cette année, les Anglais jouent très bien, vite et sont très difficile à manœuvrer. Mais le sélectionneur Marc Lièvremont a bien fait de titulariser Sébastien Chabal en numéro 8 [troisième ligne centre, ndlr]. Outre le fait qu'il soit une superstar, c'est un joueur de grande qualité. Il est très présent en défense, et l'adversaire redoute son impact physique. Il sera d'ailleurs très complémentaire avec Imanol Haridornoquy qui est aussi excellent en numéro 7 [troisième ligne aile]."

 *Journaliste à "Midi Olympique", bihebdomadaire de référence sur le rugby.

BONUS : Aurélien Rougerie se fait chambrer par ses coéquipiers en conférence de presse



Première publication : 24/02/2011

  • TOURNOI DES VI-NATIONS

    Un "Crunch" aux allures de test pour le XV de France

    En savoir plus

  • RUGBY - VI NATIONS

    Sébastien Chabal rappelé pour affronter l'Angleterre

    En savoir plus

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    La France souffre mais elle l’emporte en Irlande

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)