Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Ajax Amsterdam - PSG en direct

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Amériques

Un accident sur un char de carnaval fait une quinzaine de morts

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/02/2011

Un câble à haute tension tombé accidentellement sur un char de carnaval transportant un orchestre a fait au moins 16 morts à Bandera do Sul, dans le sud-est du pays.

AFP - La fête a tourné au drame dimanche soir dans une petite ville du sud-est du Brésil quand au moins 16 personnes ont été électrocutées par la chute d'un câble à haute tension sur un char de carnaval.

L'accident s'est produit tard dimanche dans la petite ville de Bandeira do Sul, dans l'Etat du Minas Gerais, une localité de cinq mille habitants, a indiqué un porte-parole de la mairie à l'AFP. Quand le câble s'est rompu, il a touché un char transportant un orchestre.

"Nous savons que seize personnes ont trouvé la mort mais pour le moment nous n'avons pas de confirmation officielle sur le nombre exact de blessés parce qu'ils ont été transportés dans les hôpitaux des villes voisines", a précisé le porte-parole de la mairie de Bandeira do Sul.

Selon la presse, une cinquantaine de personnes ont été blessées. La majorité a été transportée à l'hôpital de la ville voisine de Poços de Caldas. L'administration de cet hôpital a indiqué à l'AFP qu'elle diffuserait un communiqué sur leur état à la mi-journée (15H00 GMT).

Selon un bilan des pompiers au moins 12 personnes sont mortes sur le coup électrocutées.

Des personnes qui dansaient à proximité du char ont également été électrocutées.

"J'ai vu des gens qui avaient des convulsions, d'autres qui s'évanouissaient et d'autres avec la chair à vif (...), j'ai essayé d'aider comme je le pouvais mais dans certains cas il n'y avait plus rien à faire", a déclaré un avocat de 41 ans et ex-policier, Luiz Roberto da Silva, au quotidien Estado de Minas.

"Ca a été une catastrophe. Il y avait beaucoup de gens sur le char et nous ne savons pas encore le nombre exact de morts ni de blessés, graves ou légers," a déclaré au journal Globo José Balducci, un responsable régional des questions de santé.

Juste après l'accident le courant a été coupé dans toute la ville pour éviter toute nouvelle tragédie.

Ce défilé de rue avait été organisé par la municipalité.

Le Brésil se prépare aux grandes festivités du carnaval, qui doivent débuter en fin de semaine, mais de nombreux chars de carnaval parcourent traditionnellement les rues du pays dans les jours précédant la période officielle du carnaval.

Il y a une semaine, une jeune femme de 21 ans est morte en tombant de quatre mètres du haut d'un char sur lequel elle dansait lors d'un défilé dans le quartier touristique de Copacabana, à Rio de Janeiro.

Le carnaval de Rio a par ailleurs été mis en danger cette année par un incendie apparemment accidentel qui a embrasé le 7 février la Cité de la samba, un ensemble de hangars et d'ateliers dans la zone portuaire, détruisant les chars et costumes de trois des neuf écoles de samba qui participent aux défilés sur le "sambodrome", prévus cette année les 6 et 7 mars.

Avec la solidarité des autres groupes et au prix d'un travail acharné, les écoles de samba sinistrées devraient toutefois défiler normalement.

Considéré comme le plus grand spectacle du monde, le carnaval de Rio attire des centaines de milliers de Brésiliens et de touristes et constitue une importante source de revenus pour la ville.

Première publication : 28/02/2011

COMMENTAIRE(S)