Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"TPIY, dernier acte"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Zimbabwe : La fin de l'ère Mugabe

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : Scène de liesse à Harare après la démission de Robert Mugabe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hortefeux : "Si le président prend de bonnes initiatives pour les collectivités, nous le dirons"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"La bataille des sexes" : l’égalité homme-femme en jeu

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le sort incertain des militaires transgenres

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Chancelière ch. partenaire, et plus si affinités"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement américain tente de bloquer la fusion AT&T - Warner Bros

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La chancelière chancelle"

En savoir plus

Afrique

L'ONU prise pour cible par les forces armées de Laurent Gbagbo

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/03/2011

La mission de l'ONU en Côte d'Ivoire accuse les troupes loyales au président sortant d'avoir tiré sur plusieurs de ses représentants à Yamoussoukro. Ce week-end, à Abidjan, trois casques bleus ont été blessés par les forces pro-Gbagbo.

AFP - Des forces fidèles à Laurent Gbagbo ont tiré sur des enquêteurs de l'Onu qui tentaient de vérifier un prétendu viol de l'embargo sur les armes, a déclaré mardi un porte-parole des Nations unies.

L'Onu a accusé lundi la Biélorussie d'avoir livré des hélicoptères de combat à Laurent Gbagbo, président sortant de la Côte d'Ivoire qui refuse de céder le pouvoir à Alassane

À la Une : l'ONU dans la tourmente en Côte d'Ivoire

Ouattara, reconnu vainqueur de l'élection présidentielle du 28 novembre par la quasi-totalité de la communauté internationale.

Le gouvernement Gbagbo et la Biélorussie ont démenti avoir violé l'embargo en vigueur depuis 2004. Des émissaires onusiens ont admis que les preuves n'étaient pas concluantes.

Les enquêteurs ont essuyé des tirs de l'armée ivoirienne alors qu'ils tentaient ce week-end de visiter l'aéroport de la capitale, Yamoussoukro, où se trouveraient les trois hélicoptères de combat envoyés de Biélorussie, a dit le porte-parole de la mission onusienne.

"C'est ce qu'ils ont dit", a dit Hamadoun Touré. "Nous essayons d'avoir des détails, mais rien jusqu'ici."

Les relations entre les forces fidèles à Laurent Gbagbo et les représentants de l'Onu en Côte d'Ivoire sont très mauvaises. La télévision publique, inféodée au président sortant, dénonce régulièrement la collaboration présumée entre les soldats de l'Onu et les rebelles favorables à Alassane Ouattara.

Les agressions de casques bleus se multiplient. Deux membres du personnel de l'Onu ont été enlevés puis relâchés lundi.




 

Première publication : 28/02/2011

  • CÔTE D'IVOIRE

    L'ONU s'inquiète de la livraison présumée d'armes en provenance du Bélarus

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Le signal de la télévision publique interrompu dans la région d'Abidjan

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Les combats à l'arme lourde reprennent dans le quartier d'Abobo à Abidjan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)