Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Afrique

L'ONU prise pour cible par les forces armées de Laurent Gbagbo

Vidéo par Lise BARCELLINI , Inès OLHAGARAY

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/03/2011

La mission de l'ONU en Côte d'Ivoire accuse les troupes loyales au président sortant d'avoir tiré sur plusieurs de ses représentants à Yamoussoukro. Ce week-end, à Abidjan, trois casques bleus ont été blessés par les forces pro-Gbagbo.

AFP - Des forces fidèles à Laurent Gbagbo ont tiré sur des enquêteurs de l'Onu qui tentaient de vérifier un prétendu viol de l'embargo sur les armes, a déclaré mardi un porte-parole des Nations unies.

L'Onu a accusé lundi la Biélorussie d'avoir livré des hélicoptères de combat à Laurent Gbagbo, président sortant de la Côte d'Ivoire qui refuse de céder le pouvoir à Alassane

À la Une : l'ONU dans la tourmente en Côte d'Ivoire

Ouattara, reconnu vainqueur de l'élection présidentielle du 28 novembre par la quasi-totalité de la communauté internationale.

Le gouvernement Gbagbo et la Biélorussie ont démenti avoir violé l'embargo en vigueur depuis 2004. Des émissaires onusiens ont admis que les preuves n'étaient pas concluantes.

Les enquêteurs ont essuyé des tirs de l'armée ivoirienne alors qu'ils tentaient ce week-end de visiter l'aéroport de la capitale, Yamoussoukro, où se trouveraient les trois hélicoptères de combat envoyés de Biélorussie, a dit le porte-parole de la mission onusienne.

"C'est ce qu'ils ont dit", a dit Hamadoun Touré. "Nous essayons d'avoir des détails, mais rien jusqu'ici."

Les relations entre les forces fidèles à Laurent Gbagbo et les représentants de l'Onu en Côte d'Ivoire sont très mauvaises. La télévision publique, inféodée au président sortant, dénonce régulièrement la collaboration présumée entre les soldats de l'Onu et les rebelles favorables à Alassane Ouattara.

Les agressions de casques bleus se multiplient. Deux membres du personnel de l'Onu ont été enlevés puis relâchés lundi.




 

Première publication : 28/02/2011

  • CÔTE D'IVOIRE

    L'ONU s'inquiète de la livraison présumée d'armes en provenance du Bélarus

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Le signal de la télévision publique interrompu dans la région d'Abidjan

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Les combats à l'arme lourde reprennent dans le quartier d'Abobo à Abidjan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)