Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis une faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

  • Foot européen : excepté la Juve, les cadors assurent

    En savoir plus

FRANCE

Jean-Marie Le Pen a de nouveau maille à partir avec la justice

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/03/2011

L'ex-patron du Front national doit être jugé ce mardi pour incitation à la haine raciale. En cause : la diffusion d'une affiche polémique par la branche jeunesse du parti d'extrême droite lors de la campagne électorale des régionales de 2010.

AFP - Accusé par le Mrap d'incitation à la haine raciale, Jean-Marie Le Pen sera jugé mardi par le tribunal correctionnel de Nanterre pour avoir diffusé, lors des élections régionales, des affiches de campagne jugées offensantes à l'encontre des musulmans.

Selon son avocat, Me Wallerand de Saint-Just, M. Le Pen n'assistera pas à l'audience.

L'affiche litigieuse représentait une femme intégralement voilée à côté d'une carte de France recouverte du drapeau algérien sur laquelle se dressaient des minarets en forme de missiles, avec pour titre "Non à l'islamisme".

Lors des dernières élections régionales, en février 2010, le mouvement "jeunesse" du Front national avait diffusé ces affiches en région Provence-Alpes-Côte d'Azur et sur son site internet, puis partout en France.

A l'époque, l'affaire avait suscité des protestations de l'Algérie.

Début décembre, le tribunal correctionnel de Paris avait relaxé Jean-Marie Le Pen, poursuivi pour les mêmes faits par la Licra et SOS Racisme, sans aborder le fond du dossier, déboutant les deux associations pour de pures questions de forme.

Le tribunal avait estimé que Jean-Marie Le Pen n'était "ni l'auteur de l'affiche en cause, ni le responsable des sites sur lesquels elle avait été diffusée". Concernant non plus les sites internet, mais l'affichage sur les panneaux électoraux de la région PACA, il s'était déclaré incompétent territorialement.

A l'audience du 28 octobre, le procureur avait requis contre l'eurodéputé et conseiller régional de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur un an d'inéligibilité, deux mois de prison avec sursis et 20.000 euros d'amende.

Dans cette nouvelle procédure, le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap) avait saisi sur citation directe le tribunal de Nanterre, avant que soit rendue la décision parisienne, s'appuyant notamment sur le fait que le siège du FN se trouve dans les Hauts-de-Seine.

Le procès se tiendra mardi après-midi devant la 14e chambre.

Première publication : 01/03/2011

  • FRANCE

    Nicolas Sarkozy relance le débat sur la place de l’islam en France

    En savoir plus

  • FRANCE

    Marine Le Pen remplace officiellement son père à la tête du Front national

    En savoir plus

  • FRANCE

    Jean-Marie Le Pen fait ses adieux au FN, les militants adoubent sa fille

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)