Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

SUR LE NET

Le web au chevet des sinistrés de Valparaiso

En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Kiev impuissant face aux pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Qui en voulait au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • En images : près de 280 disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

FRANCE

Jean-Marie Le Pen a de nouveau maille à partir avec la justice

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/03/2011

L'ex-patron du Front national doit être jugé ce mardi pour incitation à la haine raciale. En cause : la diffusion d'une affiche polémique par la branche jeunesse du parti d'extrême droite lors de la campagne électorale des régionales de 2010.

AFP - Accusé par le Mrap d'incitation à la haine raciale, Jean-Marie Le Pen sera jugé mardi par le tribunal correctionnel de Nanterre pour avoir diffusé, lors des élections régionales, des affiches de campagne jugées offensantes à l'encontre des musulmans.

Selon son avocat, Me Wallerand de Saint-Just, M. Le Pen n'assistera pas à l'audience.

L'affiche litigieuse représentait une femme intégralement voilée à côté d'une carte de France recouverte du drapeau algérien sur laquelle se dressaient des minarets en forme de missiles, avec pour titre "Non à l'islamisme".

Lors des dernières élections régionales, en février 2010, le mouvement "jeunesse" du Front national avait diffusé ces affiches en région Provence-Alpes-Côte d'Azur et sur son site internet, puis partout en France.

A l'époque, l'affaire avait suscité des protestations de l'Algérie.

Début décembre, le tribunal correctionnel de Paris avait relaxé Jean-Marie Le Pen, poursuivi pour les mêmes faits par la Licra et SOS Racisme, sans aborder le fond du dossier, déboutant les deux associations pour de pures questions de forme.

Le tribunal avait estimé que Jean-Marie Le Pen n'était "ni l'auteur de l'affiche en cause, ni le responsable des sites sur lesquels elle avait été diffusée". Concernant non plus les sites internet, mais l'affichage sur les panneaux électoraux de la région PACA, il s'était déclaré incompétent territorialement.

A l'audience du 28 octobre, le procureur avait requis contre l'eurodéputé et conseiller régional de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur un an d'inéligibilité, deux mois de prison avec sursis et 20.000 euros d'amende.

Dans cette nouvelle procédure, le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap) avait saisi sur citation directe le tribunal de Nanterre, avant que soit rendue la décision parisienne, s'appuyant notamment sur le fait que le siège du FN se trouve dans les Hauts-de-Seine.

Le procès se tiendra mardi après-midi devant la 14e chambre.

Première publication : 01/03/2011

  • FRANCE

    Nicolas Sarkozy relance le débat sur la place de l’islam en France

    En savoir plus

  • FRANCE

    Marine Le Pen remplace officiellement son père à la tête du Front national

    En savoir plus

  • FRANCE

    Jean-Marie Le Pen fait ses adieux au FN, les militants adoubent sa fille

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)