Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Afrique

L'ONU suspend la Libye du Conseil des droits de l'Homme

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/03/2011

L'Assemblée générale des Nations unies a décidé à l'unanimité de suspendre la Libye du Conseil des droits de l'Homme en raison de la violente répression que le régime du colonel Mouammar Kadhafi mène à l'encontre du mouvement de contestation.

AFP - L'Assemblée générale des Nations unies a suspendu mardi la Libye du Conseil des droits de l'homme de l'ONU en raison de la répression violente menée par Mouammar Kadhafi.

L'Assemblée générale composée de 192 membres a décidé la suspension, par consensus, de la Libye, sans voter, après que le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon eut demandé une "mesure décisive" contre le dirigeant libyen.

A Genève, lors d'une session extraordinaire qualifiée d'ores et déja d'historique, le Conseil des droits de l'homme avait réclamé vendredi la suspension de la Libye de ses rangs, une première pour la principale instance onusienne chargée de défendre les droits de l'homme.

Cette recommandation avait besoin d'une décision de l'Assemblée générale pour être effective.

Personne n'a pris la parole au nom du régime libyen au cours du débat. Le Vénézuela a pour sa part accusé les Etats-Unis de préparer une invasion de la Libye, ce qui a provoqué la colère des représentants américains.

"Cette décision sans précédent envoie un nouveau message très clair à M. Kadhafi et à ceux qui le soutiennent encore: ils doivent cesser de tuer", a déclaré l'ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU, Susan Rice. Cette dernière a de nouveau demandé au leader libyen de quitter le pouvoir.

La session du Conseil des droits de l'homme a été précédée d'une intense activité diplomatique internationale durant tout le week end.

A New York, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté samedi une résolution imposant des sanctions sévères au colonel Mouammar Kadhafi, à sa famille et à des proches du régime ainsi qu'un gel de leurs avoirs financiers.

Le Conseil de sécurité a également saisi samedi le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) sur "la situation en Libye depuis le 15 février".



 

Première publication : 01/03/2011

  • LIVEBLOGGING

    Retour sur les évènements de mardi en Libye et dans le monde arabe

    En savoir plus

  • LIBYE

    L'afflux massif de réfugiés à la frontière libyo-tunisienne inquiète l'ONU

    En savoir plus

  • LIBYE

    L'armée américaine prend position au large de la Libye

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)