Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ethiopie-Erythrée, une délégation érythréenne ira bientôt à Addis-Abeba

En savoir plus

FOCUS

Japon : l'immigration dans un pays "sans réfugiés"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"A genoux les gars" : une comédie crue et féministe sur le désir et l’interdit

En savoir plus

L’invité du jour

Benoit Cohen : "La double peine pour les migrants, c’est de subir le rejet avant même d’être arrivés"

En savoir plus

FACE À FACE

Conseil franco-allemand : le temps des concessions ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Stoltenberg : "Le sommet de l'Otan permettra de montrer l'unité transatlantique"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Khaled Diab : le vrai du faux de l'Islam

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Shell et Eni jugés pour corruption au Nigeria

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Erdogan va-t-il desserrer son étau?"

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 01/03/2011

La guerre des ramasseurs de cadavres en Thaïlande

Avec un taux de criminalité très élevé et un accident de la route toutes les 30 minutes, de respectables fondations ont transformé un service public en véritable commerce : la course aux cadavres.

Dans les rues somnolentes de Bangkok, les sirènes des "ramasseurs de cadavres" filent vers des scènes d’épouvante. Employés ou bénévoles, ils appartiennent à des fondations bouddhiques pour qui la collecte de morts permet de générer annuellement des centaines de milliers d’euros de dons.

Le bouddhisme voit dans les actes de charité un moyen d’obtenir des mérites aidant à progresser d’une existence à l’autre sur la voie de l’illumination… Argument imparable.

Mais tout n’est pas rose au royaume des anges de Bangkok. Il y a de la concurrence sur le marché de la mort. Les hommes des fondations se lancent dans de véritables courses aux cadavres : plus de morts permet plus de revenus en donations.

Avec un taux de criminalité très élevé et un accident de la route toutes les 30 minutes, les ramasseurs de morts n’ont pas fini de hanter les rues de Bangkok.

Par Cyril PAYEN , Régis DESCONCLOIS

COMMENTAIRE(S)

Les archives

15/06/2018 Afrique

Vidéo : la vague à l'âme, l’odyssée des pêcheurs sénégalais en Bretagne

En Bretagne, dans l’Ouest de la France, plusieurs pêcheurs d'origine sénégalaise embarquent au petit matin sur des chalutiers pour rapporter du poisson dans les criées du...

En savoir plus

08/06/2018 EUROPE

Vidéo : les volontaires du Mondial-2018 en Russie

Pendant le Mondial-2018 en Russie, plus de 35 000 volontaires vont travailler gratuitement pour la FIFA et les autorités des onze villes hôtes. Accueil des spectateurs et des...

En savoir plus

25/05/2018 Florence GAILLARD

"Les bruits couraient qu'il allait y avoir une guerre civile" : Mai 68 vu de l'étranger

En mai 1968, le mouvement étudiant français ressemble à ceux des pays voisins... jusqu'à ce que la grève générale paralyse le pays. Le Quai d'Orsay reçoit alors de nombreux...

En savoir plus

18/05/2018 Moyen-Orient

Au delà du conflit : carnet de route dans l'Israël d'aujourd'hui

Souvent au cœur de l'actualité, Israël ne se résume pas au conflit avec les Palestiniens. C'est un État encore jeune mais très développé, une terre sainte pour trois grandes...

En savoir plus

11/05/2018 James ANDRE

Palestine, l'État second

À quoi ressemble la vie en Cisjordanie sous l’occupation israélienne ? Nous nous sommes rendus sur place, dans la zone C, à la rencontre de femmes et d’hommes qui vivent sur des...

En savoir plus