Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Economie

Un iPad 2 pour couper l'herbe sous le pied de la concurrence

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 02/03/2011

Un an après avoir lancé l'iPad, la première tablette tactile ayant emporté un franc succès sur le marché, Apple devrait dévoiler ce mercredi soir l’iPad 2 alors que les concurrents d’Apple se montrent de plus en plus pressants.

iPad, le retour. Selon toute vraisemblance, Apple s’apprête à dévoiler, mercredi, la nouvelle mouture de sa tablette tactile. Même si le géant de Cupertino n’a rien dévoilé sur la teneur de sa grand messe à San Francisco, personne ne semble douter de l’atterrissage imminent du successeur de sa nouvelle machine à profits.

Apple aurait, ainsi, déjà arrêté de construire la première génération de sa tablette, des images non-officielles du successeur de l’iPad circulent sur la Toile et même les caractéristiques du nouveau produit de la marque à la pomme semblent connues par les sites spécialisés.

Pourtant, la version actuelle de l’iPad domine déjà outrageusement le marché des tablettes aux États-Unis. Elle y détient 84% des parts de marché et a rapporté 9,6 milliards de dollars à son créateur en 2010, soit 12% de son chiffre d’affaires.

Un renouvellement annuel typiquement Apple

Le monde a-t-il donc vraiment besoin d’un nouvel iPad ? Le joujou star d’Apple n’est, en effet, en vente que depuis un an. Les consommateurs ont-ils réellement eu le temps de sa lasser de leur gadget ?

C’est sans compter avec une vielle tradition d’Apple. Le géant de l'informatique est en effet un grand habitué du renouvellement annuel de ses produits phares. L’iPhone 3G avait été annoncé en juillet 2008 alors que l’iPhone original n’avait été introduit qu’en janvier 2007.

Mais surtout, cette fois-ci la concurrence – Google en tête – a réagi plus rapidement qu’il ne l’avait fait sur le marché des smartphones. Il avait fallu attendre plus d’un an et demi pour que le premier adversaire sérieux à l’iPhone - "made in Google" - ne soit mis en vente.

Le géant de l’Internet semble ce coup-ci prêt à dégainer une armée de tablettes Android (le système d’exploitation de Google, NDLR). D'ailleurs, en 2011, une dizaine de concurrents à l’iPad devraient faire leur apparition. RIM, le fabricant des BlackBerry, ainsi que le groupe informatique HP, sont également prêts à participer à la fête. Une flopée de concurrents qui affirment tous que leur produit surpassera le premier iPad.

Et Steve Jobs dans tout ça ?

Apple devrait donc introduire une nouvelle tablette censée gommer les imperfections qui font le beurre de la concurrence. L’iPad 2 serait ainsi équipé de deux caméras (à l’avant et à l’arrière) afin de pouvoir prendre des photos et faire de la vidéo-conférence. Il devrait également être plus fin, moins lourd et disposer d'un processeur (moteur de l'engin, NDLR) plus puissant.

Finalement, la grande interrogation de ce show n’a rien à voir avec la technologie. Steve Jobs, actuellement éloigné de son poste de PDG pour des raisons de santé, sera-t-il présent sur scène ? Il avait déjà été absent, en raison de problèmes de santé, de la présentation de l’iPhone 3GS. Le marché ne lui en avait pas tenu rigueur à l’époque puisque l’action Apple avait progressé de 5% après l’annonce du nouvel iPhone. Sera-t-il prêt à passer l’éponge une deuxième fois ?

Première publication : 02/03/2011

COMMENTAIRE(S)