Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Culture

John Galliano défilera en correctionnelle pour injure raciale

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/03/2011

Ses excuses n'y ont rien fait. Accusé d'avoir proféré des insultes racistes et antisémites dans un café très couru des nuits parisiennes, l'ex-styliste britannique de Dior sera jugé, au deuxième trimestre, devant le tribunal correctionnel de Paris.

AFP - Le styliste britannique John Galliano comparaîtra pour injure raciale au deuxième trimestre 2011 devant le tribunal correctionnel de Paris, a annoncé mercredi le parquet de Paris dans un communiqué.

"A l'issue de l'enquête (...), le parquet de Paris fait savoir qu'il a décidé de poursuivre John Galliano par voie de citation directe devant le tribunal correctionnel du chef d'injures publiques envers des particuliers à raison de leur origine, de leur appartenance à une religion (...) proférées à l'encontre de trois victimes", indique le parquet.

Le styliste britannique pourrait être jugé au deuxième trimestre 2011, précise le parquet. Il risque 6 mois de prison et 22.500 euros d'amende.

L'affaire a commencé jeudi soir par une altercation entre le styliste et un couple dans un café à la mode du quartier du Marais à Paris, près de son domicile.

Interpellé en état d'ébriété, l'ancien directeur artistique de Dior est accusé d'avoir proféré des propos racistes et antisémites. Il nie les faits et a porté porté plainte pour diffamation. Il a toutefois présenté ses excuses mercredi.

Mercredi soir, son avocat, Me Stéphane Zerbib, dénonçant "un lynchage permanent" de son client, a souligné sur Canal+ que M. Galliano "n'est pas poursuivi en ce qui concerne la vidéo" diffusée sur internet, dans laquelle il dit adorer Adolf Hitler, mais uniquement pour les insultes proférées contre trois personnes dans le café parisien.

Et "les choses ne sont pas si claires dans ce dossier depuis le début", a-t-il dit, "c'est tout et n'importe quoi", avec "des gens qui déposent puis retirent des plaintes".

"Au-delà de ces propos" dans la vidéo "qui sont inacceptables", "nous voyons un homme qui est seul, qui est en proie à ses démons (...), qui est en état d'ébriété avancée et qui a fait un mélange d'alcool et de médicaments", a souligné l'avocat.

Et "quand vous avez quelqu'un dans un état de vulnérabilité extrême, vous pouvez vous attendre à tout", selon lui.

Dans un communiqué diffusé mercredi soir, l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) a annoncé porter plainte contre le styliste pour "injure raciale", se disant "indignée par les insultes raciste et antisémite que John Galliano s’autorise à tenir".

Le couturier, "après avoir nié, puis s’être excusé, n’en est pas à son coup d’essai, comme en témoigne la vidéo qui le montre proclamer son amour d’Hitler", souligne l'UEJF, pour qui "sa notoriété ne l’autorise pas à se laisser aller à une telle violence raciste et antisémite".

 

Première publication : 02/03/2011

  • MODE

    La maison Dior engage une procédure de licenciement contre John Galliano

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Accusé d'insultes antisémites, John Galliano porte plainte pour diffamation

    En savoir plus

  • MODE

    Les maisons de couture veulent croire à la fin de la crise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)