Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TOUS POLITIQUES

Benoist Apparu, député-maire UMP de Châlons-en-Champagne

En savoir plus

SUR LE NET

Émotion en ligne après la libération de quatre otages français

En savoir plus

BILLET RETOUR

Prijedor : les survivants contre l’oubli

En savoir plus

REPORTERS

En Inde, des votes à vendre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Printemps de Bourges, Festival d'Aix en Provence... la musique en festival!

En savoir plus

FOCUS

Washington–Bucarest : un partenariat de plus en plus stratégique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : une élection taillée sur mesure pour Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Moscou accuse les autorités ukrainiennes d'enfreindre l'accord de Genève

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • Paris s'inquiète du sort de l'otage français Gilberto Rodriguez Leal au Mali

    En savoir plus

  • Didier François témoigne : "J'ai subi des simulacres d'exécutions"

    En savoir plus

  • Vidéos : retour sur la vie de Hurricane Carter, symbole des méfaits du racisme

    En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Mort d'ouvriers au Qatar : "Pas à cause du football", selon la Fifa

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • Sissi et Sabahi, seuls candidats à l’élection présidentielle en Égypte

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

EUROPE

Julian Assange fait appel de son extradition vers la Suède

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/03/2011

Le fondateur de WikiLeaks a fait appel de son extradition, autorisée par un tribunal londonien, vers la Suède où il est mis en cause dans une affaire d'agressions sexuelles. Julian Assange a toujours nié les faits qui lui sont reprochés.

AFP - Le fondateur du site WikiLeaks Julian Assange a fait appel de son extradition vers la Suède dans le cadre d'une affaire de violences sexuelles, a annoncé jeudi la justice britannique.

Les avocats de l'Australien ont déposé une demande formelle devant la Haute Cour de justice de Londres, a précisé un porte-parole de cette juridiction, mais la date à laquelle se tiendra l'audience n'a pas encore été fixée.

Un tribunal londonien avait validé le 24 février la demande d'extradition émise à son encontre par la Suède où deux femmes l'ont accusé d'agressions sexuelles et de viol pendant un séjour à Stockholm en août dernier. Le fondateur de WikiLeaks, âgé de 39 ans, a toujours nié les faits qui lui sont reprochés et assuré que les jeunes femmes étaient consentantes.

Le juge avait balayé les arguments de la défense selon lesquels l'Australien serait victime d'une machination et d'un "abus de droit" de la part de la justice suédoise qui a lancé un mandat d'arrêt européen contre lui.

Il avait aussi jugé sans fondement l'argument selon lequel Julian Assange pourrait être extradé ultérieurement de Suède vers les Etats-Unis, avec le risque de se retrouver emprisonné sur la base américaine de Guantanamo, voire condamné à mort.

Ses avocats avaient immédiatement annoncé leur intention de faire appel de la décision du tribunal, au grand dam du défenseur des deux jeunes Suédoises qui a déploré le nouveau retard engendré par ce recours. "J'ai dit à mes clientes que j'espérais que cela serait terminé avant l'été", avait fait valoir Claes Borgström.

Les partisans du fondateur de WikiLeaks estiment qu'il est victime d'un complot, après la divulgation ces derniers mois de dizaines de milliers de documents officiels par WikiLeaks, qui ont embarrassé Washington et nombre de capitales.

Cet appel devant la Haute Cour n'est toutefois qu'un des nombreux recours judiciaires qui s'offrent à Julian Assange. Une fois la décision de la Haute Cour rendue, un nouveau pourvoi est possible devant la Cour d'appel dans un délai d'un mois, puis une ultime contestation devant la Cour suprême, dans le même délai.

La Cour suprême statue en dernier ressort au Royaume-Uni. Mais la défense d'Assange pourrait encore se tourner vers la Cour européenne des droits de l'Homme à Strasbourg (France), rallongeant encore ce long processus judiciaire.

Julian Assange, qui s'est rendu à la police britannique le 7 décembre, a été libéré sous caution neuf jours plus tard. Il est depuis assigné à résidence dans le manoir cossu d'un de ses amis à 200 km de Londres. Il doit porter un bracelet électronique et est soumis à un couvre-feu.

Mercredi, le soldat américain Bradley Manning, soupçonné d'avoir fourni à WikiLeaks des documents militaires, a été inculpé de 22 nouveaux chefs, dont "collusion avec l'ennemi".

Ce chef d'accusation est passible de la peine de mort, mais le procureur américain a décidé de ne pas la requérir.

Le jeune homme est à l'isolement depuis juillet dans une prison militaire de Virginie.
 

Première publication : 03/03/2011

  • WIKILEAKS

    La justice britannique autorise l'extradition de Julian Assange

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    La justice britannique tranchera sur l'extradition de Julian Assange le 24 février

    En savoir plus

  • WIKILEAKS

    Julian Assange épinglé dans le livre de son ex-bras droit

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)