Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel avenir pour la SNCM?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Résilience brésilienne"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU se réunit en urgence

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois juifs"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, un Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

Asie - pacifique

Pékin accroît son budget militaire de 12,7 %

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/03/2011

La Chine a annoncé une hausse de 12,7 % de son budget de défense en 2011, à 65,6 milliards d'euros, en vue de poursuivre la modernisation de l'Armée populaire de libération. Une décision qui risque de relancer la course aux armements en Asie.

AFP - Le budget de la Défense de la Chine progresse de 12,7% en 2011, à 601,1 milliards de yuans (65,6 milliards d'euros), a annoncé vendredi le gouvernement, alors que la modernisation rapide de l'Armée populaire de libération menace de relancer la course aux armements en Asie.

Le chiffre a été annoncé par le porte-parole du parlement, Li Zhaoxing, à la veille de l'ouverture de la session plénière de l'Assemblée nationale populaire (ANP).

"La Chine a toujours veillé à garder sous contrôle le montant de ses dépenses de défense", a déclaré à la presse M. Li, en qualifiant ces dépenses de "relativement modestes" comparativement au reste du monde.

M. Li, un ancien ministre des Affaires étrangères, a ajouté que le chiffre représentait 6% de l'ensemble du budget national de la Chine.

"Cela ne représente une menace pour aucun pays", a-t-il souligné.

L'augmentation marque cependant un retour à un nombre à deux chiffres, après une pause l'an passé où la hausse de l'augmentation avait été annoncée à +7,5%.

"Le retour à (l'augmentation à) deux chiffres du budget de l'armée chinoise illustre la puissance croissante de l'Armée populaire de libération", a commenté Willy Lam, de la Chinese University de Hong Kong.

"Cela veut dire qu'ils (les Chinois) vont affirmer leurs positions en politique étrangère et de sécurité, en particulier vis-à-vis de pays comme les Etats-Unis, le Japon ou encore vis-à-vis de Taïwan, les généraux étant très écoutés", a-t-il déclaré à l'AFP.

En se dotant dans l'opacité de matériel militaire de plus en plus sophistiqué, la Chine menace la suprématie des Etats-Unis dans le Pacifique et inquiète ses voisins, estiment des experts.

L'Armée populaire de libération --la plus grande du monde-- cultive le plus grand secret sur ses programmes militaires, alimentés par un budget de défense dopé par une croissance économique de 10%.

Officiellement, la Chine maintient que sa technologie militaire accuse 20 à 30 ans de retard sur celle des Etats-Unis. La modernisation de son armée, assure-t-elle, a pour unique but la "défense" du pays.

Cette position se confronte de plus en plus difficilement aux faits. Pékin construit par exemple au moins un porte-avions, outil de projection de puissance par excellence.

Les nouveaux programmes d'armement chinois semblent dirigés contre les Etats-Unis, a récemment dénoncé le plus haut gradé américain, l'amiral Mike Mullen.

 

Première publication : 04/03/2011

  • CHINE

    Pékin teste avec succès un système de défense antimissiles

    En savoir plus

  • DÉFENSE

    Pékin suspend ses relations militaires avec Washington

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)