Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face au scandale, la présidente de la région de Madrid démissionne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tensions à Madagascar, l'opposition demande la destitution du président

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Foxtrot" : Samuel Maoz dissèque la société israélienne

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Téhéran à Washington : "Quitter l'accord sur le nucléaire iranien n'est pas une option"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : en Catalogne, certains redoutent une radicalisation du mouvement indépendantiste

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump et Emmanuel Macron : "bromance", "pellicules"... et Iran

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Législatives au Liban : les femmes en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vincent Bolloré en garde à vue dans une enquête sur ses concessions portuaires en Afrique

En savoir plus

FRANCE

Le ministre de la Défense Gérard Longuet visé par une plainte pour prise illégale d'intérêt

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/03/2011

Jean-Marie Kuhn, un actionnaire minoritaire de GDF Suez, a déposé ce vendredi une plainte contre X pour prise illégale d'intérêt. Cette procédure vise le nouveau ministre de la Défense Gérard Longuet.

REUTERS - Un actionnaire minoritaire de GDF Suez <GSZ.PA> a annoncé vendredi déposer une plainte contre X pour prise illégale d'intérêts qui vise le nouveau ministre de la Défense Gérard Longuet.


L'auteur de la plainte, Jean-Marie Kuhn, qui a transmis à Reuters une copie de ses griefs, lui reproche une mission de consultant pour GDF Suez alors que Gérard Longuet était membre du groupe d'études sur l'énergie au Sénat, qui a débattu en 2009 et 2010 d'une série de textes sur la libéralisation de l'énergie et des tarifs (Nome).

Dans l'entourage du ministre de la Défense, on dénonce un "amalgame terrible".

"On a tout à fait le droit d'être consultant pour une boîte, c'est dans le règlement du Sénat, vous pouvez le vérifier. Son activité était parfaitement légale", a-t-on ajouté de même source, dénonçant les "mouvements médiatiques" autour de Gérard Longuet depuis sa nomination dimanche.

Selon Le Monde, l'avocat de parties civiles dans l'attentat antifrançais de Karachi, Me Olivier Morice, a annoncé qu'il allait demander l'audition de Gérard Longuet par le juge en charge de l'enquête, Marc Trévidic.

Onze Français qui travaillaient à la construction de sous-marins au Pakistan avaient trouvé la mort dans cet attentat et les enquêteurs explorent la piste d'une vengeance liée à l'arrêt du versement des commissions en marge de ce contrat.

Gérard Longuet a été blanchi le 8 mars dernier dans les affaires de financement occulte du Parti républicain et de recel d'abus de crédit lié à la construction d'une villa dans le Var.

Jean-Marie Kuhn dit déposer plainte "contre X du chef de corruption active et passive, prise illégale d'intérêts, blanchiment, escroquerie, abus de confiance, abus de biens sociaux ainsi que de toute infraction que l'information judiciaire révèlera".

La mission de conseil de Gérard Longuet, président du groupe UMP au Sénat jusqu'à sa nomination à la Défense dimanche, avait été révélée en juillet dernier par le site internet Mediapart.

Il avait alors reconnu avoir exercé pendant quinze mois une mission de conseil sur le nucléaire pour GDF Suez mais avait réfuté tout conflit d'intérêts.

"En tant que sénateur, il n'est jamais intervenu (...) sur cette loi Nome si ce n'est pour la voter comme tout sénateur", a défendu son entourage vendredi.

 

Première publication : 04/03/2011

  • FRANCE

    Tollé après les propos de Gérard Longuet sur le profil du futur président de la Halde

    En savoir plus

  • FRANCE

    Trois vieux routiers de la politique à la tête des ministères régaliens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)