Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Pour le président Karzaï, les bavures de l'Otan font le jeu des insurgés talibans

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/06/2013

Le président afghan estime que les excuses formulées par le commandant des forces de l'Otan, David Petraeus, après la mort de neuf enfants lors d'un raid mené la semaine dernière dans l'est du pays, n'étaient "pas suffisantes".

AFP - Les excuses prononcées par le commandant en chef de la force de l'Otan David Petraeus après que ses troupes ont tué neuf enfants dans l'est du pays la semaine dernière ne sont "pas suffisantes", a jugé dimanche le président Karzai, cité par ses services.

Lors d'une réunion de son cabinet à laquelle participait le général Petraeus, "le président afghan a déclaré que les excuses" du commandant de la force de l'Otan "n'étaient pas suffisantes", indique un communiqué de la présidence afghane.

Plusieurs manifestations ont eu lieu cette semaine à Kaboul et dans la province de Kunar (est), où la force de l'Otan a tué mardi dernier neuf enfants qui ramassaient du bois, selon les autorités afghanes, alors qu'elle était déjà accusée d'y avoir tué 65 civils dix jours plus tôt.

M. Karzaï a dénoncé ces deux incidents, en appelant l'Otan à cesser ces "meurtres" qui jettent selon lui la population dans les bras de la rébellion menée par les talibans.

La mort des neuf enfants a pris une ampleur telle que M. Obama exprimé jeudi ses "profonds regrets" à M. Karzaï. La veille, le commandant de la force internationale de l'Otan en Afghanistan, le général américain David Petraeus, s'était excusé pour cette "tragédie", ajoutant en assumer la responsabilité.

Selon l'Isaf, les neuf enfants ont été tués par erreur par un hélicoptère de combat appelé en renfort après que des rebelles eurent attaqué une base militaire américaine. Une enquête est en cours.

Les victimes civiles des bombardements aériens de l'Otan sont un sujet de friction récurrent entre Kaboul et ses alliés occidentaux.

Première publication : 06/03/2011

COMMENTAIRE(S)