Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : fusillade à Sloviansk, les séparatistes demandent l'aide de Moscou

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad se rend dans la ville chrétienne de Maaloula pour la fête de Pâques

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

Afrique

Laurent Gbagbo décrète la prise de contrôle de la filière cacao

©

Vidéo par Cyrielle ABEHSERA

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/03/2011

Le président sortant, Laurent Gbagbo, a décrété que son administration comptait prendre le contrôle de la filière cacao dont l'économie ivoirienne dépend étroitement. Alassane Ouattara avait ordonné fin janvier l'arrêt des exportations.

AFP - Le président ivoirien sortant Laurent Gbagbo a décrété lundi la prise de contrôle par l'Etat de l'achat et de l'exportation de cacao, dont le pays est premier producteur mondial, alors que ces activités étaient jusque-là dominées par des multinationales.

Selon une ordonnance lue sur la télévision publique RTI, "l'achat du café et du cacao aux producteurs et aux groupements de producteurs s'effectue exclusivement par l'Etat sur l'étendue du territoire national".

"L'exportation des produits de la filière café-cacao est effectuée par l'Etat, par toute personne morale mandatée par l'Etat ou titulaire d'un agrément en qualité d'exportateur", poursuit le texte.

"Les exportateurs agréés s'approvisionnent en fèves de cacao et en café vert auprès de l'Etat ou de toute personne morale mandatée par l'Etat", précise l'ordonnance.

Engagé dans un bras de fer avec Alassane Ouattara, reconnu président élu par la communauté internationale après le scrutin de novembre, Laurent Gbagbo tente ainsi de contrer la paralysie de la filière cacao, entraînée en particulier par les sanctions économiques de l'Union européenne, notamment l'embargo de fait sur les deux ports ivoiriens.

Pour forcer son rival au départ, M. Ouattara a en outre ordonné fin janvier l'arrêt des exportations de cacao, un appel respecté par les grands négociants et chocolatiers, privant du coup le régime Gbagbo d'importantes ressources.

Le café et le cacao représentent 40% des recettes d'exportations de la Côte d'Ivoire et environ 20% de son PIB.

Première publication : 07/03/2011

  • CÔTE D'IVOIRE

    L'Union africaine exige "l'arrêt immédiat des tueries"

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Les forces pro-Ouattara mettent la main sur Toulépleu, dans l'ouest

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Le spectre d'une nouvelle guerre civile plane sur le pays

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)