Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

Culture

Le Festival français d'Acapulco est reporté

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/03/2011

L'édition 2011 du Festival français d'Acapulco est reportée en mai, tandis que la France constate "l'impossibilité de mettre en œuvre" l'Année du Mexique en France, après la crise diplomatique suscitée par l'affaire Cassez.

AFP - Le Festival français d'Acapulco, au sud du Mexique, qui devait commencer mardi a été reporté à fin mai pour "assurer sa réalisation dans des conditions optimales", ont indiqué les organisateurs.

Ce report intervient le jour même où la France a constaté mardi "l'impossibilité de mettre en oeuvre" l'Année du Mexique en France en raison de la crise diplomatique créée par l'affaire Florence Cassez.

"L'édition 2011 du Festival était prévue du 8 au 13 mars, mais, afin d'assurer sa réalisation dans des conditions optimales et garantir sa pérennité, il a été décidé d'un commun accord entre le Gouvernement de l'Etat de Guerrero, l'Office de Tourisme d'Acapulco (FIDETUR) et les organisateurs, de reporter cet évènement du 24 au 29 mai 2011", se contentent d'indiquer les deux responsables de l'évèvement, Karim Gilles Djellit et Jean-Christophe Napias, dans un communiqué.

L'année du Mexique était devenue un point de cristallisation des tensions entre Paris et Mexico avec le rejet, jeudi 10 février, du pourvoi en cassation de la Française Florence Cassez, condamnée à 60 ans de prison pour enlèvements, alors qu'elle clame son innocence depuis 2005.

Nicolas Sarkozy avait décidé le 14 février de "dédier" l'Année du Mexique à Florence Cassez. S'estimant offensé, le gouvernement mexicain avait annoncé le jour même son retrait de l'organisation de l'année du Mexique tant que les autorités françaises n'auraient pas cessé de la lier à l'affaire Cassez.

Première publication : 09/03/2011

  • MEXIQUE

    L'avocat de Florence Cassez envisage de demander la révision du procès

    En savoir plus

  • FRANCE - MEXIQUE

    L'Année du Mexique, victime collatérale de l'affaire Cassez

    En savoir plus

  • MEXIQUE - FRANCE

    Affaire Cassez : Mexico se retire de l'Année du Mexique en France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)