Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat déjoué en Algérie : Constantine, la 3ème ville du pays menacée ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle française : la justice, invitée inattendue de la campagne (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle française : la justice, invitée inattendue de la campagne

En savoir plus

FOCUS

Quelle stratégie pour les États-Unis sur le continent asiatique ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Oscars: "et le gagnant est...""

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La République des juges ?"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

89ème cérémonie des Oscars : le gotha du cinéma mondial à l'honneur

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

États-Unis - Donald Trump : premier discours devant le Congrès

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Emmanuel Macron utilise un vocabulaire émotionnel"

En savoir plus

Asie - pacifique

Scènes de désolation au Japon après le tremblement de terre et le tsunami

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/03/2011

Le séisme de magnitude 8,9 qui a dévasté le nord-est du Japon vendredi a déclenché un important tsunami et causé la mort de plusieurs centaines de personnes. Les premières équipes de secours étrangères sont attendues samedi.

REUTERS - Voici, point par point, les faits marquants liés au très violent séisme et au tsunami corollaire qui viennent de dévaster le nord-est du Japon. 

"L'ampleur de la tâche des secours est énorme"

• Le bilan pourrait dépasser les 1.300 morts, rapporte la presse locale. La plupart des victimes auraient péri noyées. Mille huit cents maisons ont été détruites dans la préfecture de Fukushima, dans le Nord-Est.

• Des dizaines de milliers d'habitants ont été évacués de la région proche de deux centrales nucléaires installées dans la préfecture de Fukuchima à environ 240 km au nord de Tokyo. Les autorités tentent de faire baisser la pression dans deux réacteurs endommagés.

• Le Premier ministre Naoto Kan a annoncé qu'une petite quantité de radiation s'est échappée d'un des réacteurs de Fukushima.

• La compagnie Tokyo Electric Power (TEPCO), qui exploite les deux centrales, a expliqué que le combustible aurait été endommagé dans la centrale de Daiichi. Elle prévoit d'importantes réductions de la production électrique ce weekend et pour les deux prochaines semaines.

• La ville de Kesennuma (74.000 habitants), près de Sendaï, est la proie de gros incendies, et un tiers de ses quartiers sont sous les eaux après le tsunami. Un incendie sévit aussi à l'aéroport de Sendaï.

• Le séisme a provoqué sur la côte nord-est du Japon un tsunami avec des vagues hautes de dix mètres en certains endroits, qui ont envahi des zones de plaine, emportant maisons, véhicules, et provoquant des incendies. Un deuxième tsunami, de sept mètres de haut, a touché par la suite le nord du Japon.

• Un fort séisme a été enregistré une quinzaine d'heures après le premier tremblement de terre, mais cette fois dans le nord-ouest du Japon.

"Le calme des Japonais est impressionnant"

• Des alertes au tsunami ont été lancées dans l'ensemble du bassin du Pacifique. En Californie, on attendait des vagues pouvant atteindre les deux mètres à la frontière avec l'Oregon.

• Parmi les pays ayant lancé des alertes au tsunami figurent ceux-ci: Russie, Taiwan, Philippines, Indonésie, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Fidji, Mexique, Guatemala, Salvador, Costa Rica, Nicaragua, Panama, Honduras, Chili, Equateur, Colombie, Pérou.

Certains pays ou îles ont levé les alertes par la suite, comme l'Australie, la Nouvelle-Zélande, l'Indonésie et Guam.

• Les partis de la majorité et de l'opposition se sont accordés sur la nécessité d'un budget supplémentaire.

La banque centrale du Japon tiendra lundi une réunion et annoncera une décision au cours de la journée. Les pertes de biens assurés sont évaluées à 15 milliards de dollars.

• Un barrage a cédé dans la préfecture de Fukushima et les flots libérés ont emporté des habitations.

• Près de Sendai, dans le nord-est du Japon, un gigantesque incendie embrase le front de mer.

• Un navire avec à son bord 100 personnes a été emporté par le tsunami, rapporte Kyodo.

• Violente explosion dans un complexe pétrochimique à Miyagi, dans le nord-est du Japon, rapporte Kyodo.

• Le trafic a commencé à reprendre à l'aéroport international Narita de Tokyo, qui avait été fermé. Quelques avions ont pu décoller. L'aéroport de Sendai est sous les eaux.

• Quatre millions de foyers sont privés d'électricité dans l'agglomération de Tokyo.

• Le Japon déploie 8.000 soldats pour les efforts des secours, rapporte Kyodo.

• Tous les ports du Japon sont fermés et les opérations de déchargement des cargaisons interrompues.

La bourse de Tokyo prévoit d'ouvrir normalement ses portes lundi. Elle a perdu 3,3%.
 

Si vous utilisez un téléphone mobile, cliquez ici pour accéder au liveblogging.

Première publication : 11/03/2011

  • JAPON

    Les autorités japonaises tentent de maîtriser le risque d'accident nucléaire

    En savoir plus

  • SÉISME

    Le tsunami japonais balaie le bassin Pacifique sans faire de victimes

    En savoir plus

  • JAPON

    Le bilan du séisme et du tsunami s'alourdit

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)