Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre les jihadistes

En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, des centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

Asie - pacifique

Scènes de désolation au Japon après le tremblement de terre et le tsunami

Vidéo par Constance de BONNAVENTURE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/03/2011

Le séisme de magnitude 8,9 qui a dévasté le nord-est du Japon vendredi a déclenché un important tsunami et causé la mort de plusieurs centaines de personnes. Les premières équipes de secours étrangères sont attendues samedi.

REUTERS - Voici, point par point, les faits marquants liés au très violent séisme et au tsunami corollaire qui viennent de dévaster le nord-est du Japon. 

"L'ampleur de la tâche des secours est énorme"

• Le bilan pourrait dépasser les 1.300 morts, rapporte la presse locale. La plupart des victimes auraient péri noyées. Mille huit cents maisons ont été détruites dans la préfecture de Fukushima, dans le Nord-Est.

• Des dizaines de milliers d'habitants ont été évacués de la région proche de deux centrales nucléaires installées dans la préfecture de Fukuchima à environ 240 km au nord de Tokyo. Les autorités tentent de faire baisser la pression dans deux réacteurs endommagés.

• Le Premier ministre Naoto Kan a annoncé qu'une petite quantité de radiation s'est échappée d'un des réacteurs de Fukushima.

• La compagnie Tokyo Electric Power (TEPCO), qui exploite les deux centrales, a expliqué que le combustible aurait été endommagé dans la centrale de Daiichi. Elle prévoit d'importantes réductions de la production électrique ce weekend et pour les deux prochaines semaines.

• La ville de Kesennuma (74.000 habitants), près de Sendaï, est la proie de gros incendies, et un tiers de ses quartiers sont sous les eaux après le tsunami. Un incendie sévit aussi à l'aéroport de Sendaï.

• Le séisme a provoqué sur la côte nord-est du Japon un tsunami avec des vagues hautes de dix mètres en certains endroits, qui ont envahi des zones de plaine, emportant maisons, véhicules, et provoquant des incendies. Un deuxième tsunami, de sept mètres de haut, a touché par la suite le nord du Japon.

• Un fort séisme a été enregistré une quinzaine d'heures après le premier tremblement de terre, mais cette fois dans le nord-ouest du Japon.

"Le calme des Japonais est impressionnant"

• Des alertes au tsunami ont été lancées dans l'ensemble du bassin du Pacifique. En Californie, on attendait des vagues pouvant atteindre les deux mètres à la frontière avec l'Oregon.

• Parmi les pays ayant lancé des alertes au tsunami figurent ceux-ci: Russie, Taiwan, Philippines, Indonésie, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Fidji, Mexique, Guatemala, Salvador, Costa Rica, Nicaragua, Panama, Honduras, Chili, Equateur, Colombie, Pérou.

Certains pays ou îles ont levé les alertes par la suite, comme l'Australie, la Nouvelle-Zélande, l'Indonésie et Guam.

• Les partis de la majorité et de l'opposition se sont accordés sur la nécessité d'un budget supplémentaire.

La banque centrale du Japon tiendra lundi une réunion et annoncera une décision au cours de la journée. Les pertes de biens assurés sont évaluées à 15 milliards de dollars.

• Un barrage a cédé dans la préfecture de Fukushima et les flots libérés ont emporté des habitations.

• Près de Sendai, dans le nord-est du Japon, un gigantesque incendie embrase le front de mer.

• Un navire avec à son bord 100 personnes a été emporté par le tsunami, rapporte Kyodo.

• Violente explosion dans un complexe pétrochimique à Miyagi, dans le nord-est du Japon, rapporte Kyodo.

• Le trafic a commencé à reprendre à l'aéroport international Narita de Tokyo, qui avait été fermé. Quelques avions ont pu décoller. L'aéroport de Sendai est sous les eaux.

• Quatre millions de foyers sont privés d'électricité dans l'agglomération de Tokyo.

• Le Japon déploie 8.000 soldats pour les efforts des secours, rapporte Kyodo.

• Tous les ports du Japon sont fermés et les opérations de déchargement des cargaisons interrompues.

La bourse de Tokyo prévoit d'ouvrir normalement ses portes lundi. Elle a perdu 3,3%.
 

Si vous utilisez un téléphone mobile, cliquez ici pour accéder au liveblogging.

Première publication : 11/03/2011

  • JAPON

    Les autorités japonaises tentent de maîtriser le risque d'accident nucléaire

    En savoir plus

  • SÉISME

    Le tsunami japonais balaie le bassin Pacifique sans faire de victimes

    En savoir plus

  • JAPON

    Le bilan du séisme et du tsunami s'alourdit

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)