Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama à Hiroshima : un hommage mais pas d’excuses

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Accord de la zone Euro : nouveau plan de sauvetage pour la Grèce

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Barack Obama à Hiroshima : l'appel pour un monde sans armes nucléaires

En savoir plus

REPORTERS

Ukraine : à la recherche des disparus du Donbass

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Euro-2016 : la France chausse les crampons

En savoir plus

BILLET RETOUR

Vidéo : en Turquie, que reste-il de la révolte de Gezi ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Issad Rebrab : "Ma seule ambition, le développement économique de l'Algérie"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : des salariés dénoncent leurs conditions de travail dans les abattoirs catalans

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les réfugiés dans l'œil de la photographe Anne A-R

En savoir plus

Sports

Italie-France : l'avis des experts

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 11/03/2011

Depuis son entrée dans le Tournoi des VI-Nations en 2000, l’Italie court toujours après une victoire face à la France. Deux journalistes, italien et français, de la presse spécialisée donnent leur avis avant la rencontre de samedi (15h30 GMT+1).

Jérôme Prévôt* : "Seuls un concours de circonstances peut permettre à l’Italie de gagner"

"Les Français sont largement favoris dans cette rencontre. S’ils perdaient à Rome, ce serait une défaite historique. À moins d’un concours de circonstances, comme un carton ou un essai marqué dès les premières minutes, je vois mal les Italiens s’imposer samedi. Evidemment, l’Italie dispose de joueurs de classe internationale comme Sergio Parisse, qui évolue au Stade Français, Martin Castrogiovanni, le pilier du Leicester, ou Alessandro Zanni, le troisième ligne du Benetton Trévise. Mais eux exceptés, cette équipe italienne manque de talents aux autres postes. Et en ce qui concerne Sébastien Chabal, je maintiens qu’il s’agit d’un joueur de qualité. Même s'il est passé à côté de son match face à l'Angleterre (défaite de la France à Twickenham17-9, NDLR), il mérite une deuxième chance."

*Journaliste à "Midi Olympique", bihebdomadaire de référence sur le rugby.



Nicola Melillo* : "Les Italiens joueront avec le cœur"

Nick Mallett (le coach de l’équipe d’Italie, NDLR) a complètement remanié son effectif pour ce match contre le XV de France. Andrea Lo Cicero et Carlo Festuccia seront titularisés en première ligne aux côtés de Martin Castrogiovanni. Il faudra aussi suivre de près Tommaso Benvenuti, la révélation italienne de ce tournoi, qui prendra la place d’Andrea Masi sur l’aile. J’ai parlé avec Lo Cicero et leur objectif est de jouer le moins possible au pied pour proposer un jeu complètement différent des autres rencontres.

En outre, s'ils se sont inclinés face à l’Irlande (11-13) et le Pays de Galles (16-24) et si on oublie la débâcle face à l’Angleterre (59-13), les Azzurri ont fait de bons matchs dans l’ensemble. Et puis, les nombreux joueurs italiens qui évoluent dans le Top-14 savent qu’ils vont se faire chambrer s’ils perdent... Comme dans un derby, ils joueront donc cette rencontre avec le cœur et l'espoir de battre, enfin, leurs cousins français !

*Journaliste spécialiste du rugby au quotidien "Gazzetta dello Sport"

Première publication : 11/03/2011

  • TOURNOI DES VI-NATIONS

    Le XV de France tombe à Twickenham

    En savoir plus

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    La France souffre mais elle l’emporte en Irlande

    En savoir plus

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    Victoire rassurante du XV de France face à l'Écosse

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)