Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

Asie - pacifique

Tokyo dépêche des vaisseaux d'autodéfense dans le nord-est

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/03/2011

Touché par un tsunami consécutif à un séisme de magnitude 8.9, le Japon a annoncé qu'il avait donné l'ordre à ses forces navales d'autodéfense de se sur la zone de Miyagi, où l'armée de terre pourrait également être dépêchée.

AFP - Le Japon dépêche des navires de ses forces d'autodéfense (FAD) vers la zone de Miyagi touchée vendredi par un très violent séisme au large des côtes nord-est de l'archipel, a annoncé le gouvernement.

Des navires ont été envoyés sur place et le gouverneur de la préfecture de Miyagi a demandé à l'Etat de mobiliser l'armée de terre, selon les médias.

Le gouvernement a fait décoller sept chasseurs et un hélicoptère pour survoler les dégâts, a précisé un responsable du ministère de la Défense où une cellule de crise a été ouverte immédiatement après le tremblement de terre, suivi d'un tsunami.

Des vagues de plusieurs mètres de haut ont déjà déferlé en plusieurs points des côtes japonaises.

Le gouvernement fait de son mieux pour coordonner les secours et opérations de sauvetage, "en prenant comme hypothèse que ce tremblement de terre a fait des dégâts considérables", a dit aux journalistes le porte-parole du gouvernement, Yukio Edano.

La secousse la plus puissante, d'une magnitude de 8,9 selon l'Institut de géophysique américain (USGS), s'est produite à 24,4 km de profondeur à 14H46 (05H46 GMT) à une centaine de kilomètre au large de la préfecture de Miyagi.

Elle a été suivie de nombreuses répliques.

Un premier bilan de 26 morts a été établi par les médias quatre heures après.

De nombreux blessés sont signalés, de même qu'une dizaine à plusieurs dizaines de disparus.

Des incendies se sont déclenchés dans plusieurs villes et et des bâtiments se sont en tout ou partie effondrés.

Première publication : 11/03/2011

  • INDONÉSIE

    135 victimes du tsunami portées disparues ont été retrouvées vivantes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)