Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris, capitale de l'art contemporain

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Calais, ville de toutes les tensions

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

"Kazakhgate" : un nouveau pavé dans la mare de Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

#ActuElles

Le sexe féminin : un enjeu politique ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Relance dans la zone euro : bientôt un accord sur l'investissement ?

En savoir plus

Moyen-orient

Le gouvernement autorise la construction de nouveaux logements en Cisjordanie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/03/2011

Le gouvernement israélien a autorisé la réalisation d'un projet immobilier portant sur plusieurs centaines de logements dans des colonies de Cisjordanie, au lendemain de l'assassinat d'un couple de colons et de leurs trois enfants.

REUTERS - Les autorités israéliennes ont approuvé dimanche la mise en chantier de plusieurs centaines de logements dans les implantations juives de Cisjordanie, au lendemain de l'assassinat d'un couple de colons et de leurs trois enfants.

Les forces israéliennes sont toujours à la recherche du ou des auteurs de l'agression, commise à Itamar, une implantation proche de Naplouse.

Après avoir promis que cet acte n'altèrerait pas le développement des colonies, Benjamin Netanyahu, chef du gouvernement, a convoqué samedi soir un conseil des ministres extraordinaire sur le sujet.

Ses services indiquent dans un communiqué diffusé dimanche que "les ministres ont décidé d'autoriser la construction" de quelques centaines d'unités d'habitations dans ces implantations. Selon le quotidien Haaretz, il s'agirait de 500 logements.

La décision va, à n'en pas douter, susciter une vague de réprobation internationale et nourrir l'hostilité de l'autorité des Palestiniens à une relance du processus de paix.

Le dialogue, renoué le 2 septembre à Washington, a été gelé quelques semaines plus tard à l'expiration du moratoire sur les mises en chantier dans les colonies que Benjamnin Netanuahu a refusé de prolonger, malgré l'insistance des Etats-Unis.

Première publication : 13/03/2011

  • PROCHE-ORIENT

    Une famille de colons israéliens assassinée près de Naplouse

    En savoir plus

  • ONU

    Washington s'oppose à une résolution condamnant la colonisation israélienne

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    L’Union européenne réaffirme le droit des Palestiniens à un État souverain

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)