Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Grèce, la victoire de Syriza doit-elle inquiéter les Européens ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Union Africaine, est-ce vraiment une union ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande, le "Hitler" d'Al Watan Al An

En savoir plus

REPORTERS

Syrie : Kobané, la reconquête

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

TECH 24

Des technologies pour aider les malvoyants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Guillaume de Tonquédec, acteur chouchou des français

En savoir plus

Moyen-orient

Le gouvernement autorise la construction de nouveaux logements en Cisjordanie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/03/2011

Le gouvernement israélien a autorisé la réalisation d'un projet immobilier portant sur plusieurs centaines de logements dans des colonies de Cisjordanie, au lendemain de l'assassinat d'un couple de colons et de leurs trois enfants.

REUTERS - Les autorités israéliennes ont approuvé dimanche la mise en chantier de plusieurs centaines de logements dans les implantations juives de Cisjordanie, au lendemain de l'assassinat d'un couple de colons et de leurs trois enfants.

Les forces israéliennes sont toujours à la recherche du ou des auteurs de l'agression, commise à Itamar, une implantation proche de Naplouse.

Après avoir promis que cet acte n'altèrerait pas le développement des colonies, Benjamin Netanyahu, chef du gouvernement, a convoqué samedi soir un conseil des ministres extraordinaire sur le sujet.

Ses services indiquent dans un communiqué diffusé dimanche que "les ministres ont décidé d'autoriser la construction" de quelques centaines d'unités d'habitations dans ces implantations. Selon le quotidien Haaretz, il s'agirait de 500 logements.

La décision va, à n'en pas douter, susciter une vague de réprobation internationale et nourrir l'hostilité de l'autorité des Palestiniens à une relance du processus de paix.

Le dialogue, renoué le 2 septembre à Washington, a été gelé quelques semaines plus tard à l'expiration du moratoire sur les mises en chantier dans les colonies que Benjamnin Netanuahu a refusé de prolonger, malgré l'insistance des Etats-Unis.

Première publication : 13/03/2011

  • PROCHE-ORIENT

    Une famille de colons israéliens assassinée près de Naplouse

    En savoir plus

  • ONU

    Washington s'oppose à une résolution condamnant la colonisation israélienne

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    L’Union européenne réaffirme le droit des Palestiniens à un État souverain

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)