Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Lion", une incroyable histoire vraie

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ould Abdel Aziz : "En six heures, j’ai convaincu Jammeh de quitter le pouvoir"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Vive les pizzas à l'ananas !"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le bénéfice net de PSA a quasi doublé en 2016

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bayrou, Macron, l'empire du milieu"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Bayrou en marche avec Emmanuel Macron

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en France : le soutien de Bayrou à Macron, un "tournant" ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en France : le soutien de Bayrou à Macron, un "tournant" ? (partie 1)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Brésil : fêter le carnaval en période de crise

En savoir plus

Asie - pacifique

Dans la seule ville de Minamisanriku, le bilan atteindrait les 10 000 victimes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/03/2011

La police de la préfecture de Miyagi, la plus proche de l'épicentre du séisme qui a dévasté le Japon vendredi, n'a "aucun doute" sur un bilan dépassant les 10 000 morts dans la ville portuaire, qui comptait 17 000 habitants avant la catastrophe.

AFP - Plus de dix mille personnes pourraient avoir été tuées lors du séisme et du tsunami qui a dévasté la préfecture de Miyagi, la plus proche de l'épicentre, a annoncé dimanche le chef de la police locale, cité par la télévision publique NHK.

Naoto Takeuchi a expliqué qu'il n'y avait "aucun doute" sur le fait que le nombre de morts allait dépasser les 10.000.

Samedi, NHK avait rapporté que 10.000 des 17.000 habitants de la ville portuaire de Minamisanriku étaient portés manquants dans cette préfecture.

Première publication : 13/03/2011

  • LIVEVLOGGING

    Après le séisme, les craintes d'un accident nucléaire majeur grandissent

    En savoir plus

  • SÉISME

    Le tsunami japonais balaie le bassin Pacifique sans faire de victimes

    En savoir plus

  • LIVEBLOGGING

    Scènes de désolation au Japon après le tremblement de terre et le tsunami

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)