Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama vs Elisabeth II : un coup de pub royal !

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Primaires américaines : Trump aussi plebiscité que critiqué

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Economie française : une embellie à un an des élections présidentielles

En savoir plus

Planète @venir

La "French tech" est-elle concurrentielle face aux Américains et aux Chinois ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Cédric Klapisch : "Les films français sont des œuvres uniques"

En savoir plus

TECH 24

L'actualité immersive

En savoir plus

FOCUS

Libye : le nouveau gouvernement tente d'asseoir son autorité

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alex Beaupain, "Loin" des yeux, près du coeur

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Le fleuve Charente, un fragile équilibre

En savoir plus

Asie - pacifique

Dans la seule ville de Minamisanriku, le bilan atteindrait les 10 000 victimes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/03/2011

La police de la préfecture de Miyagi, la plus proche de l'épicentre du séisme qui a dévasté le Japon vendredi, n'a "aucun doute" sur un bilan dépassant les 10 000 morts dans la ville portuaire, qui comptait 17 000 habitants avant la catastrophe.

AFP - Plus de dix mille personnes pourraient avoir été tuées lors du séisme et du tsunami qui a dévasté la préfecture de Miyagi, la plus proche de l'épicentre, a annoncé dimanche le chef de la police locale, cité par la télévision publique NHK.

Naoto Takeuchi a expliqué qu'il n'y avait "aucun doute" sur le fait que le nombre de morts allait dépasser les 10.000.

Samedi, NHK avait rapporté que 10.000 des 17.000 habitants de la ville portuaire de Minamisanriku étaient portés manquants dans cette préfecture.

Première publication : 13/03/2011

  • LIVEVLOGGING

    Après le séisme, les craintes d'un accident nucléaire majeur grandissent

    En savoir plus

  • SÉISME

    Le tsunami japonais balaie le bassin Pacifique sans faire de victimes

    En savoir plus

  • LIVEBLOGGING

    Scènes de désolation au Japon après le tremblement de terre et le tsunami

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)