Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Valls à la chasse aux milliards

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour de Wade à Dakar : La polémique enfle

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (Partie 1)

En savoir plus

SUR LE NET

Ukraine : une carte de visite détournée sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes : toujours les mêmes ?

En savoir plus

FOCUS

Copenhague veut gérer la distribution de cannabis

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Économies : le plan Valls fait débat au sein de la majorité

En savoir plus

  • Les frères ennemis Hamas et Fatah scellent leur réconciliation

    En savoir plus

  • Pour Tony Blair, le véritable ennemi de l’Occident est l’islam radical

    En savoir plus

  • Deux policiers tués à Nairobi dans un attentat à la voiture piégée

    En savoir plus

  • Thomas Piketty, l'économiste français superstar aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : avantage pour le Real Madrid vainqueur du Bayern Munich

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le réveil tardif de la France

    En savoir plus

  • RD Congo : plus de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Erdogan présente ses condoléances aux petits-enfants d'Arméniens tués en 1915

    En savoir plus

  • Cinéma : “Noor”, le transsexuel pakistanais qui voulait redevenir un homme

    En savoir plus

  • Un entraîneur de foot français porte plainte contre l’émir du Qatar

    En savoir plus

  • Ces islamistes du Mujao qui considèrent la France comme leur ennemie

    En savoir plus

  • Le mariage pour tous fête son premier anniversaire

    En savoir plus

  • Le patron du Facebook russe s’exile pour échapper à l'œil de Moscou

    En savoir plus

  • Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • La Game Boy, pop star des années 90, fête ses 25 ans

    En savoir plus

  • Le Brésil organise un sommet de l'Internet pour l'ère post-Snowden

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Paris dévoile sa feuille de route économique jusqu'en 2017

    En savoir plus

Moyen-orient

Un millier de soldats saoudiens en renfort des forces de l'ordre bahreïnies

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/03/2011

Plus de 1 000 soldats saoudiens de la force commune du Conseil de coopération du Golfe sont arrivés au Bahreïn. En proie à un soulèvement populaire, le royaume pourrait faire appel à ces militaires pour ses opérations de maintien de l'ordre.

AFP - Plus de mille soldats saoudiens faisant partie de la force commune du Conseil de coopération du Golfe (CCG) sont arrivés à Bahreïn, en proie à des troubles, a indiqué lundi un responsable saoudien à l'AFP.

"La force est arrivée à Bahreïn dimanche soir", a affirmé ce responsable qui a requis l'anonymat, précisant que toute force du CCG déployée dans un pays membre "passe sous l'autorité du pays hôte", laissant entendre qu'il revient à Bahreïn de décider ou non de la faire participer au maintien de l'ordre.

Les soldats saoudiens font partie d'une force commune du CCG, appelée "Bouclier de la péninsule", mise en place en 1984.

Bahreïn est relié par un pont digue à l'est de l'Arabie saoudite, où se concentre la minorité chiite du royaume.

L'Arabie saoudite est le chef de file du CCG, groupement des monarchies arabes du Golfe dont fait partie Bahreïn et qui comprend aussi les Emirats arabes unis, le Qatar, d'Oman et le Koweït.

Le quotidien bahreïni Alyam, proche de la famille royale des Al-Khalifa, avait affirmé lundi que "des forces du CCG doivent arriver à Bahreïn pour participer au maintien de l'ordre".

Le CCG a exprimé plus d'une fois sa solidarité avec les autorités bahreïnies qui font face à une contestation grandissante, animée essentiellement par des activistes chiites.

Le CCG a décidé le 10 mars de créer un fonds de développement de 20 milliards de dollars pour aider Bahreïn et Oman, en proie à des manifestations anti-gouvernementales.

Le groupe a par ailleurs promis de faire face "avec fermeté" à toute menace contre la sécurité de l'un de ses membres.

A Bahreïn, les activistes demandent des réformes politiques et une véritable monarchie constitutionnelle. Certains n'hésitent pas à demander le départ de la dynastie sunnite des Al-Khalifa qui gouverne ce pays dont la population locale est en majorité de confession chiite.

Première publication : 14/03/2011

  • BAHREïN

    Les forces de l'ordre délogent violemment des manifestants du centre de Manama

    En savoir plus

  • BAHREÏN

    Première confrontation directe entre chiites et sunnites à Hamad

    En savoir plus

  • BAHREÏN

    Les manifestants ne relâchent pas la pression sur la dynastie Al-Khalifa

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)