Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

LES OBSERVATEURS S'ENGAGENT : METTRE EN AVANT LES ACTIONS POSITIVES

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Quelles conséquences à la dégradation de la note britannique ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

LafargeHolcim va enquêter sur son usine en Syrie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Royaume désuni"

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : à quand la suite ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : à quand la suite ? (Partie 1)

En savoir plus

Sports

Les Winter X-Games Europe, le show-sport par excellence

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 15/03/2011

Après une première édition européenne réussie en 2010, les Winter X-Games Europe reprennent leur quartier à Tignes, dans les Alpes françaises, du 16 au 18 mars. Présentation de l'évènement.

Pour la deuxième année consécutive, du 16 au 18 mars, Tignes accueille les Winter X-Games Europe. Non, il ne s’agit pas d’un concours de jeux érotiques mais l’équivalent des Jeux olympiques en plus déjantés et plus extrêmes (‘X’ est l’abréviation d’ "eXtreme") !

Nés en 1995, les X-Games se déroulent dans un premier temps en été. Le skateboard, le roller, le motocross, le BMX ou encore le saut à l’élastique se pratiquent sur des épreuves de sauts incroyables, dans une ambiance musicale et détendue, loin de l'atmosphère protocolaire et traditionnelle des antiques J.O.

Et la recette prend. Dès la première édition, 200 000 spectateurs viennent en masse assister aux premières envolées des riders. Seize ans plus tard, ces jeux d’un genre qui n’est plus si nouveau outre-Atlantique sont devenus le troisième évènement sportif le plus regardé aux Etats-Unis - derrière le Superbowl (finale du championnat de football américain) et la finale des play-offs de basket (NBA).

Constatant cet engouement, les organisateurs ont créé en 1997 une version hivernale. Aussi allumés que les X-Games d’été, les Winter X-Games font la part belle aux sports spectaculaires - comme le snowboard, le ski freestyle et les motoneiges - qui défient les lois de l'apesanteur sur des tremplins surhumains ou des rampes de plusieurs mètres de haut.

Depuis le début de leur histoire, les Winter X-Games se déroulaient exclusivement sur le sol américain, à la station chic d’Aspen, dans le Colorado - jusqu’en 2010 et les premiers Winter X-Games Europe organisés en France, à Tignes donc. Si les motoneiges n’ont pas étaient retenus, le ski et le snowboard se pratiquent, comme aux États-Unis, sur deux épreuves : le "slopestyle" et le "superpipe" (voir encadré).

Cette première édition européenne est une réussite avec 66 200 spectateurs. Cette année encore, les attentes sont grandes, même si la grande star du snowboard, l’Américain Shaun White, n’y participera pas - pas assez rentable pour le double champion olympique. En revanche, les Français Kevin Rolland et Xavier Bertoni, quatre médailles d’or aux X-Games à eux deux, seront bien là avec deux objectifs : conserver leurs titres et montrer qu’en Europe l’on peut faire aussi bien qu’aux États-Unis.




 

Première publication : 15/03/2011

  • SPORTS D'HIVER

    Les X-Games sont-ils compatibles avec les Jeux olympiques ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)