Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Sports

Kevin Rolland : "Tignes n’a rien à envier aux Américains !"

©

Texte par Cassandre TOUSSAINT

Dernière modification : 17/03/2011

Le Français Kevin Rolland a remporté mercredi la médaille d’or du Superpipe de ski freestyle pour la quatrième fois d’affilée. Une consécration pour cet athlète chevronné, toujours en quête de perfection et de reconnaissance. Rencontre.

FRANCE 24  : Kévin Rolland, depuis deux ans, vous avez remporté toutes les compétitions majeures en Superpipe (X-Games Aspen et Tignes en 2010 et 2011, Dew Tour 2011). Quels sont désormais vos objectifs et comment faites-vous pour rester motivé ?

Kevin Rolland : La concurrence est de plus en plus rude et le niveau des meilleurs se resserre. Je vais donc tout faire pour rester au top, car rien n’est jamais acquis. Je continue toujours à chercher de nouvelles figures, à innover dans la construction de mes "runs" (passages, NDLR).

A Tignes, j’ai fait mon premier run classique pour assurer. Ensuite, j’ai tenté de nouvelles figures pour les tester en compétition. Je n’ai pas tout réussi, mais je vais travailler dur cet été pour présenter des nouveautés la saison prochaine. Il y a un gros travail de préparation et de technique. Même quand je ne skie pas, j’y pense tout le temps, j’imagine sans cesse de nouvelles figures.

Pour leur deuxième édition, les Winter X-Games Europe organisés à Tignes (Savoie) sont bien partis pour être une réussite. Pensez-vous qu’un jour Tignes égalera la version américaine des X-Games à Aspen ?

K.R. : Bien sûr ! Déjà, en terme de public, on dépasse Aspen (67 000 personnes à Tignes l’an passé, NDLR). A Tignes, on n’a pas grand chose à leur envier. Le public est friand de ce genre de spectacle et on sent bien qu’ici, il nous soutient à fond. Du coup c’est plus difficile à vivre pour les Américains, qui n’en ont pas l’habitude car à Aspen, c’est l’inverse qui se produit !

A titre personnel, depuis que les X-Games sont en France, j’ai bien senti le changement. Les médias s’intéressent à nous, notamment Xavier Bertoni et moi. On nous reconnaît parfois dans la rue et on nous considère maintenant comme des vrais sportifs, plus comme des jeunes fous.

Que peuvent vous apporter les Jeux olympiques, qui pourraient intégrer le ski halfpipe à Sotchi en 2014 ?

K.R. : Ce ne serait que du bonus ! Une preuve encore que l’on nous prend au sérieux, que l’on prend notre sport au sérieux. Si notre discipline devient olympique, de nombreuses portes s’ouvriront. En terme de médiatisation, de sponsors, d’infrastructures, on aura davantage de légitimité. On peut s’entraîner à Tignes, dans le Superpipe des X-Games, presqu'à la maison (Kevin Rolland est originaire de la Plagne, ndlr) dans de très bonnes conditions. On a également monté un groupe d’entraînement, le Freeski Project, pour mettre en commun toutes les compétences avec quatre skieurs et toute une équipe autour. On veut profiter au maximum de cette vague porteuse.


 

Première publication : 17/03/2011

  • SPORTS D'HIVER

    Les Winter X-Games Europe, le show-sport par excellence

    En savoir plus

  • SPORTS D'HIVER

    Les X-Games sont-ils compatibles avec les Jeux olympiques ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)