Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

Culture

Le 31e Salon du livre de Paris célèbre les lettres scandinaves

Vidéo par Louise DUPONT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/03/2011

Du 18 au 21 mars, le Salon du livre se tient porte de Versailles à Paris. Cette année, les écrivains venus de Scandinavie et d'Outre-mer sont à l'honneur. En entretien (vidéo ci-contre) : l'écrivain suédois Jonas Hassen Khemiri.

AFP - Frissons garantis au Salon du livre de Paris, qui célèbre cette année du 18 au 21 mars les lettres scandinaves, avec une quarantaine d'auteurs prestigieux invités, mais aussi le polar et, pour les adeptes d'horizons moins froids, la ville mythique de Buenos Aires.

La littérature ultra-marine et les "serial lecteurs", de Millenium à Twilight, sont aussi à l'honneur de cette 31e édition, plus courte mais très dense, qui a voulu pour la première fois mettre en avant cinq grandes thématiques.

Le Danemark, la Finlande, l’Islande, la Norvège et la Suède offriront ainsi Porte de Versailles un panorama complet de cette littérature foisonnante, qui rencontre un succès grandissant en France et dans le monde.

Parmi la quarantaine d'auteurs présents, l'incontournable écrivain suédois Henning Mankell, dont les romans policiers se sont vendus à des dizaines de millions d'exemplaires dans le monde, est l'invité d'honneur du Salon. Son dernier livre, "L'homme inquiet" (Seuil), a été l'un des trente romans les plus vendus l'an dernier en France.

Phénomène incontesté de la littérature nordique, révélée au public français par son roman "Purge" (Stock), la Finlandaise Sofi Oskanen, prix Femina étranger 2010, sera aussi de la fête.

Le public découvrira encore la jeune Norvégienne Linn Ullmann, fille de l'actrice Liv Ullmann et du cinéaste Ingmar Bergman, l'Islandais Arni Thoraninsson, sa compatriote Audur Ava Olafsdottir, dont Zulma a publié "Rosa Candida" en 2010, le monument de la littérature suédoise Per Olov Enquist, la Suédoise Mara Lee, les Norvégiens Hanne Ørstavik, Per Petterson ou Jovnna-Ande Vest, de la minorité same.

Dix-sept auteurs jeunesse scandinaves seront aussi de la partie.

Le polar représente l'un des autres grands rendez-vous du Salon, du roman noir à la bande dessinée.

Le Salon invite également à découvrir Buenos Aires à travers l’imaginaire d’une dizaine de ses auteurs. Centre politique et culturel d’un pays plein de paradoxes, cette ville qui a nourri l’inspiration des plus grands écrivains, a été élue Capitale mondiale du livre en 2011 par l’Unesco. Un programme dont le Salon du livre de Paris sera l’une des étapes majeures.

Le Salon participe aussi en 2011 à l’année des outre-mer en donnant une tribune aux auteurs et éditeurs ultra-marins, acteurs majeurs du rayonnement de la culture francophone dans le monde.

Des écrivains et des dessinateurs français viendront également témoigner chaque jour de leur expérience face au défi du livre numérique sur une scène qui lui est dédiée.

Boudé l'an dernier par des poids-lourds de l'édition, le Salon du Livre avait enregistré en 2010 quelque 190.000 entrées, contre 204.000 en 2009.

Ramené cette année à quatre jours, qui seront en contrepartie plus longs (jusqu’à 20h00 le week-end) et plus chargés, le Salon du livre propose aussi le 17 mars un rendez-vous professionnel consacré pour la première fois à la traduction, avant la soirée d’inauguration.

Le Centre de droits et du "licensing", où 25 pays étaient présents l’an dernier, sera à nouveau le royaume des agents littéraires. Comme le tarif des stands, le prix de location de la table a baissé de 17%.

Le 18 mars, le Salon chouchoutera les libraires et le forum Livres Hebdo rebondira sur l’actualité internationale avec "Maghreb : une nouvelle ère pour le livre ?".

Les enfants auront droit à 14.000 chèques Lire de 7 euros offerts par le CNL, les seniors à une entrée gratuite le lundi après-midi.

Des informations complémentaires sont disponibles sur le site www.salondulivreparis.com.
 

Première publication : 18/03/2011

  • LITTÉRATURE

    Andrée Chedid, poète et romancière lumineuse, est décédée

    En savoir plus

  • CULTURE

    "Après mûre réflexion" du ministre, Céline sera privé de célébrations en 2011

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)