Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : Morgan Tsvangirai inhumé dans son village natal

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Afrin: une guerre sans images

En savoir plus

LE DÉBAT

Offensive sur Afrin en Syrie : Damas, Ankara, un nouveau rapport de force ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Gabriel Attal : "Les propos de Laurent Wauquiez sont indignes et pas au niveau du chef d'un grand parti d'opposition"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Guillaume Larrivé : "On voit que la meute est en marche aux ordres de l'Élysée"

En savoir plus

FOCUS

RD Congo : la Chine à l'assaut du cobalt

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Carré écrivaine se dévoile dans "Les Rêveurs"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Sandales, tunique rouge et colliers à fleurs" pour Justin Trudeau en Inde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump Junior en Inde : un voyage d’affaires très politique

En savoir plus

Sports

Benfica Lisbonne - PSV Eindhoven, un choc dès les quarts de finale

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/03/2011

Le tirage au sort des quarts de finale de l'Europa League, qui se joueront les 7 et 14 avril, a accouché d'un choc alléchant entre le Benfica Lisbonne et le PSV Eindhoven : un remake de la finale de 1988, remportée par le PSV au tirs aux buts.

AFP - Le match Benfica-PSV Eindhoven représente l'affiche des quarts de finale de l'Europa League (7 et 14 avril), marqués par un nouveau déplacement du FC Porto à Moscou, contre le Spartak, tandis que le 3e club portugais, Braga, affronte le Dynamo Kiev et Villarreal Twente.

Il y a trois clubs portugais parmi les huit quarts de finaliste, et une demi-finale Braga-Benfica est possible. Les deux grands rivaux, Benfica et Porto, ne peuvent se rencontrer qu'en finale, tout comme les deux représentants néerlandais, le PSV et Twente, qui luttent pour le titre de champion.

En attendant, les trois équipes portugaises reçoivent à l'aller. Le Benfica aura sans doute la tâche la plus difficile, contre le PSV, remake de la finale de C1 1988 remportée par le club néerlandais (0-0 a.p., 6-5 t.a.b.).

Le club lisboète, qui a sorti le Paris SG au tour précédent (2-1, 1-1), compte sur la C3 pour se relancer, ayant déjà abandonné quasiment tout espoir de conserver son titre de champion national.

Porto, qui caracole en tête du Championnat portugais en étant toujours invaincu, doit pour sa part refaire le long voyage à Moscou, au match retour, pour y affronter le Spartak sur son terrain synthétique, après avoir défait le CSKA en 8e de finale (2-1, 1-0). Il comptera sur ses hommes en forme, Hulk (20 buts en 21 matches de championnat) et Guarin.

Braga reçoit à l'aller le Dynamo Kiev, prétendant sérieux à la victoire finale après avoir éliminé Manchester City (2-0, 0-1). Le dernier quart oppose Villarreal et son attaque (Nilmar, Rossi, Cazorla) à Twente.


Quarts de finale (7 et 14 avril) :
FC Porto (POR) - Spartak Moscou (RUS)

Benfica (POR) - PSV Eindhoven (NED)

Villarreal (ESP) - Twente (NED)

Braga (POR) - Dynamo Kiev (UKR)


Demi-finales (28 avril et 5 mai) :
Braga ou Dynamo Kiev - Benfica ou PSV Eindhoven

FC Porto ou Spartak Moscou - Villarreal ou Twente


Finale le 18 mai à Dublin.

Première publication : 18/03/2011

  • SUR RFI

    Le Paris Saint-Germain privé d'Europa League par Benfica

    En savoir plus

  • EUROPA LEAGUE

    Le PSG s'incline sur la pelouse du Benfica, mais reste optimiste

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)