Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Stéphane Rozès : "Le texte sur la réforme constitutionnelle est assez alambiqué pour recueillir l’adhésion de tous"

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Louis Bourlanges : "Le but de François Hollande est de déshabiller la gauche de la gauche"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Homeland, Irak année zéro" : retour à Bagdad

En savoir plus

FOCUS

Irlande : la renaissance du "Tigre celtique"

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Remaniement : à la recherche de l’équilibre politique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Ahani : "Nous sommes optimistes pour une ouverture, tout en respectant nos principes islamiques"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

La culture à l’épreuve de l’hyper-modernité

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Présidentielle américaine : la percée des outsiders

En savoir plus

LE DÉBAT

Révision constitutionnelle en France : pari gagné pour le gouvernement ? (partie 2)

En savoir plus

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 21h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 23/03/2011

Bahreïn, des revendications politiques aux tensions confessionnelles

Un mouvement de révolte secoue le plus petit royaume du monde arabe. La majorité chiite, qui s'estime victime de discrimination, est entrée en rébellion contre la dynastie sunnite des Al Khalifa, qui dirige le Bahreïn depuis deux siècles. La situation est complexe, car le royaume est au centre d’intérêts géostratégiques.

Il s’appelait Redha Mohammed Hassan, il était pêcheur, il avait 32 ans. Le 18 février dernier, il est allé manifester dans la capitale du Bahreïn, Manama, parce qu’il était chiite, et parce que dans ce minuscule royaume du Golfe persique, les chiites sont laissés pour compte. Il était en tête du cortège, il n’était pas armé. Sans sommation la police a tiré sur la foule, Redha a été touché en pleine tête. Il est mort trois jours plus tard.

Depuis le 14 février dernier, des opposants chiites comme Redha Mohammed Hassan tombent les uns après les autres sous les balles du pouvoir bahreïni, des anonymes qui voulaient donner de la voix car ils faisaient partie d’une majorité silencieuse, bâillonnée. Au Bahreïn, 70% de la population est chiite, mais c’est une dynastie sunnite qui dirige le pays depuis 200 ans. Sous un vernis démocratique, l’autoritarisme royal règne. La majorité chiite est victime de discriminations politiques, économiques, sociales.

Alors nourris par les révolutions tunisienne et égyptienne, les chiites du Bahreïn ont l’espoir de faire changer les choses. Ils réclament la démocratie, mais pour l’heure ils n’ont eu que la répression sanglante du régime.

La famille royale s’accroche au pouvoir, encouragée par le voisin et mentor saoudien : l’Arabie saoudite s’inquiète d’une contagion révolutionnaire sur son propre sol, et craint l’influence grandissante au Bahreïn de son rival chiite, l’Iran.

Riyad a envoyé des troupes au Bahreïn, d’autres manifestants sont morts ; mais chaque nouvelle victime de la répression renforce la détermination de l’opposition. Aujourd’hui, c’est pour tous les Redha Mohammad Hassan, ceux qu’on appelle désormais les "martyrs" de la révolution, que les chiites du Bahreïn se battent.

Il est trop tôt pour dire qui du pouvoir ou de la rue va l’emporter, mais ce n’est sans doute pas par la seule violence que cette révolution pourra être étouffée.

Par Cédric MOLLE-LAURENÇON

COMMENTAIRE(S)

Les archives

04/02/2016 Côte d'Ivoire

Vidéo : il était une fois dans l’Ouest africain… le train Bolloré

Le pari est fou. Relier par le train le port d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, à celui de Cotonou, au Bénin… en passant par Niamey, au Niger. Des milliers de kilomètres de rail, à...

En savoir plus

29/01/2016 Venezuela

La fin du chavisme au Venezuela ?

Trois ans après la mort d'Hugo Chavez, son successeur à la tête du Venezuela, Nicolas Maduro, est dans une situation fâcheuse. Sur fond de grave crise économique, il a subi un...

En savoir plus

22/01/2016 Tadjikistan

Contre la radicalisation, le Tadjikistan traque barbes et voiles noirs

Au Tadjikistan, ancienne république soviétique frontalière de l'Afghanistan, les autorités ont déclaré la guerre à l’islam radical et tentent de débusquer les terroristes...

En savoir plus

14/01/2016 Afrique du Sud

Les Sud-Africains réclament la justice climatique

En Afrique du sud, les disparités perdurent depuis la fin de l'apartheid, y compris en matière d’environnement. Les populations les plus déshéritées se trouvent dans les régions...

En savoir plus

08/01/2016 Organisation de l'État islamique

Jihad, le défi intérieur de la France

Nous vous proposons un documentaire exceptionnel, un an après les attentats de janvier 2015 en France. Pendant neuf mois, la réalisatrice Clarisse Feletin a mené l'enquête et...

En savoir plus