Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

François Hollande achève sa tournée africaine au Cameroun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : Les touristes algériens très attendus

En savoir plus

REPORTERS

La Libye en quête d'unité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Grèce en défaut de paiement, dette, déficit, faillite...et "grexit" ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attaque de Boko Haram au Nigeria : 150 morts dans 2 nouvelles attaques

En savoir plus

TECH 24

Les nouveaux innovateurs

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : la jupe de la discorde

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les profs 2" : les cancres sont de retour

En savoir plus

BILLET RETOUR

Billet retour à Gaza, un an après l’opération "Bordure protectrice"

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi à 22h10.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 23/03/2011

Bahreïn, des revendications politiques aux tensions confessionnelles

Un mouvement de révolte secoue le plus petit royaume du monde arabe. La majorité chiite, qui s'estime victime de discrimination, est entrée en rébellion contre la dynastie sunnite des Al Khalifa, qui dirige le Bahreïn depuis deux siècles. La situation est complexe, car le royaume est au centre d’intérêts géostratégiques.

Il s’appelait Redha Mohammed Hassan, il était pêcheur, il avait 32 ans. Le 18 février dernier, il est allé manifester dans la capitale du Bahreïn, Manama, parce qu’il était chiite, et parce que dans ce minuscule royaume du Golfe persique, les chiites sont laissés pour compte. Il était en tête du cortège, il n’était pas armé. Sans sommation la police a tiré sur la foule, Redha a été touché en pleine tête. Il est mort trois jours plus tard.

Depuis le 14 février dernier, des opposants chiites comme Redha Mohammed Hassan tombent les uns après les autres sous les balles du pouvoir bahreïni, des anonymes qui voulaient donner de la voix car ils faisaient partie d’une majorité silencieuse, bâillonnée. Au Bahreïn, 70% de la population est chiite, mais c’est une dynastie sunnite qui dirige le pays depuis 200 ans. Sous un vernis démocratique, l’autoritarisme royal règne. La majorité chiite est victime de discriminations politiques, économiques, sociales.

Alors nourris par les révolutions tunisienne et égyptienne, les chiites du Bahreïn ont l’espoir de faire changer les choses. Ils réclament la démocratie, mais pour l’heure ils n’ont eu que la répression sanglante du régime.

La famille royale s’accroche au pouvoir, encouragée par le voisin et mentor saoudien : l’Arabie saoudite s’inquiète d’une contagion révolutionnaire sur son propre sol, et craint l’influence grandissante au Bahreïn de son rival chiite, l’Iran.

Riyad a envoyé des troupes au Bahreïn, d’autres manifestants sont morts ; mais chaque nouvelle victime de la répression renforce la détermination de l’opposition. Aujourd’hui, c’est pour tous les Redha Mohammad Hassan, ceux qu’on appelle désormais les "martyrs" de la révolution, que les chiites du Bahreïn se battent.

Il est trop tôt pour dire qui du pouvoir ou de la rue va l’emporter, mais ce n’est sans doute pas par la seule violence que cette révolution pourra être étouffée.

Par Cédric MOLLE-LAURENÇON

COMMENTAIRE(S)

Les archives

03/07/2015 Libye

La Libye en quête d'unité

Deux gouvernements et deux armées se font face en Libye. D’un côté, les milices islamistes de Fajr Libya qui contrôlent Tripoli depuis bientôt un an. De l’autre, le gouvernement...

En savoir plus

26/06/2015 Kenya

Kenya : la terreur shebab

Deux ans après le massacre du centre commercial de Nairobi, le Kenya continue de s’enfoncer dans l’horreur. En avril dernier, les Shebab ont abattu froidement 148 étudiants de...

En savoir plus

07/11/2014 Liberia

Liberia : Ebola, la menace au quotidien

Le Liberia est l’un des pays les plus touchés par l'épidémie d’Ebola, avec la Sierra Leone et la Guinée. Retrouvez ce reportage de Katerina Vittozi, initialement publié en...

En savoir plus

12/06/2015 Birmanie

L’exode des Rohingyas : fuir au péril de leur vie

En Birmanie, la minorité apatride des Rohingyas, estimée à 1,3 million de personnes, est systématiquement victime de discrimination de la part des autorités mais aussi des moines...

En savoir plus

05/06/2015 Ukraine

Vidéo : en Ukraine, une drôle de guerre à Marioupol

Depuis le début de la guerre dans l’est de l’Ukraine, Marioupol a déjà repoussé trois offensives des séparatistes pro-russes. Avec les accords de Minsk conclus en février dernier...

En savoir plus