Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza, le Hamas reste introuvable

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Afrique

Mohamed El-Baradei essuie des jets de pierre devant un bureau de vote

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/03/2011

Candidat probable à la prochaine présidentielle et partisan d'un rejet de la réforme constitutionnelle qui fait l'objet d'un référendum ce samedi, l'ancien patron de l'AIEA a été caillassé a son arrivée dans un bureau de vote de l'est du Caire.

AFP - Quelques centaines d'habitants d'un quartier défavorisé du Caire, pour la plupart des islamistes, ont jeté des pierres samedi sur l'opposant Mohamed ElBaradei devant un bureau de vote où il comptait voter pour le référendum constitutionnel, selon des journalistes de l'AFP.

M. ElBaradei a été atteint par au moins une pierre dans le dos et par des jets d'eau et a rapidement quitté les lieux en voiture.

Son frère Ali a assuré à l'AFP qu'il n'avait pas été blessé.

M. ElBaradei, qui arrivait de l'aéroport après une courte visite en Inde, s'est présenté dans l'après-midi devant un bureau de vote dans une école du Moqattam, dans l'est du Caire, où il comptait voter comme les centaines de personnes qui attendaient pour mettre leur bulletin dans l'urne.

Monde arabe : les raisons de la révolte
Cliquez ici pour voir la carte interactive



Entouré par de nombreux journalistes et une poignée de partisans, l'ancien directeur de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a tenté d'avancer vers le bureau de vote, mais des habitants ont commencé à crier "On ne veut pas de toi!".

Plusieurs d'entre eux ont jeté des chaussures et de l'eau dans sa direction. Lorsqu'il a rebroussé chemin, entre 200 et 300 personnes ont commencé à courir derrière lui en jetant des pierres.

"Il vit aux Etats-Unis et veut nous gouverner, c'est hors de question", a lancé une habitante du quartier, furieuse.

"C'est un agent des Américains, la guerre en Irak c'est à cause de lui", a lancé une autre. Cette accusation est fréquemment lancée contre M. ElBaradei depuis qu'il a fait l'objet d'une virulente campagne de dénigrement de la part des médias gouvernementaux à son retour en Egypte l'an dernier.

Diplomate de carrière, M. ElBaradei, prix Nobel de la Paix en 2005, a dirigé l'AIEA, basée à Vienne, avant de se lancer dans des activités politiques en Egypte.

M. ElBaradei est partisan d'un rejet de la révision constitutionnelle soumise à référendum samedi, estimant qu'elle ne suffit pas pour assurer une transition démocratique en Egypte après la chute du président Hosni Moubarak le 11 février.

Il a fait savoir récemment qu'il serait candidat à la présidence égyptienne si des réformes garantissant la démocratisation du système étaient adoptées.

M. ElBaradei était de retour d'un voyage en Inde où il a participé vendredi à un congrès.

C'est dans le quartier du Moqattam que des affrontements entre chrétiens et musulmans ont fait au moins 13 morts il y a dix jours, après le rassemblement d'un millier de Coptes (chrétiens d'Egypte) qui protestaient contre l'incendie d'une église au sud du Caire dans des violences confessionnelles.

Première publication : 19/03/2011

  • ÉGYPTE

    L'opposition demeure sceptique à l'égard du projet de réforme constitutionnelle

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Mohamed el-Baradei compte se présenter à l'élection présidentielle

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Le régime peine à contenir une flambée de violence place Tahrir

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)