Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye: "je ne suis pas à vendre"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Morgan Tsvangirai met en garde contre une extension du système Mugabe

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants esclaves en Libye : l'Europe coupable ?

En savoir plus

POLITIQUE

Emmanuel Macron face aux maires : Jacobin ou girondin?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Seal : "C’est un honneur pour moi de chanter des classiques du jazz"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : une ouverture au tourisme sans danger?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Poutine, maître du jeu en Syrie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le manque de 'culture financière' des Français"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La guerre contre les mutilations génitales

En savoir plus

Asie - pacifique

Plus de 20 000 morts et disparus dans le séisme, selon un nouveau bilan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/03/2011

Un nouveau bilan provisoire du séisme et du tsunami qui ont ravagé l'archipel le 11 mars dernier fait état de plus de 8 000 morts et 12 000 disparus. Il s'agit de la catastrophe la plus meurtrière survenue dans le pays depuis 1923.

AFP - Le séisme et le tsunami qui ont dévasté le nord-est du Japon le 11 mars ont fait 8.133 morts et 12.272 disparus, selon un nouveau bilan provisoire de la police nationale rendu public dimanche.

Une nouvelle réplique secoue l'archipel

Un tremblement de terre de magnitude 5,9 a secoué samedi la préfecture d'Ibaraki, située à une centaine de kilomètres au nord-est de Tokyo, a annoncé l'Institut de géophysique américain (USGS).

La chaîne de télévision publique NHK a précisé que la secousse, ressentie à Tokyo, n'avait pas provoqué de dégâts.

Ce bilan devrait encore s'alourdir. "Nous aurons besoin d'endroits pour garder plus de 15.000 corps", a déclaré le chef de la police de la préfecture de Miyagi, l'un des plus touchées par la catastrophe, cité par l'agence Jiji.

De magnitude 9, le séisme du 11 mars est le plus puissant jamais enregistré au Japon. Il a été suivi d'un tsunami particulièrement meurtrier. Les secours n'ont retrouvé que très peu de survivants.

Cette double catastrophe naturelle est la plus meurtrière au Japon depuis le séisme survenu en 1923 dans la région du Kanto, qui englobe Tokyo et qui avait fait 142.000 morts.

Le séisme et le tsunami ont en outre provoqué un grave accident à la centrale nucléaire de Fukushima (nord-est), qui fait planer la menace d'une contamination radioactive à grande échelle sur l'archipel.

Première publication : 20/03/2011

  • JAPON

    Contamination radioactive enregistrée dans plusieurs denrées alimentaires

    En savoir plus

  • FINANCE

    Coup de pouce historique des banques centrales au Japon

    En savoir plus

  • JAPON

    Les autorités luttent pour stabiliser les réacteurs et limiter les rejets radioactifs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)