Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Je n'imagine pas que j'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Quatre Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Afrique

Au moins 22 blessés dans des émeutes à Alger

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/03/2011

21 policiers et un civil ont été blessées au cours de violences dans un quartier d'Alger où les autorités avaient décidé de la démolition d'habitations illégales. L'Algérie connaît depuis le début de l'année une contestation sociale quotidienne.

AFP - Des émeutes déclenchées dans un quartier d'Alger mercredi à l'aube en raison de la démolition par les autorités de baraques illégales ont fait 22 blessés, dont 21 policiers, selon un bilan établi par la protection civile.

"Nous avons enregistré un seul blessé parmi les civils et 21 policiers" à la cité Climat de France, une agglomération populaire, mercredi à l'aube, a déclaré à l'AFP le haut responsable de la protection civile, un service rattaché au ministère de l'Intérieur.

Au moins un manifestant a été blessé, un garçon de 16 ans qui a "reçu une balle en caoutchouc dans l'oeil". Le jeune homme a été hospitalisé d'urgence et était en milieu de l'après-midi "sur la table d'opération à l'hôpital Maillot", a indiqué son frère joint par téléphone par l'AFP.

Il y aurait également deux enfants blessés, un bébé de sept mois "atteint par des gaz lacrymogènes et hospitalisé" et un garçon de neuf ans victime apparemment d'une crise d'asthme, a déclaré à l'AFP un témoin, mais cette information n'a pu être confirmée de source indépendante.

Les policiers ont fait "usage de balles à blanc, balles en caoutchouc, gaz lacrymogènes contre les manifestants", a indiqué Samir, artisan joaillier au chômage.

Les protestataires ont riposté à l'aide de barres de fer et de jets de pierres, selon des journalistes sur place.

Un autre témoin, Mohammed, 60 ans, a déclaré à l'AFP avoir vu "au moins 70 personnes blessées et évacuées par des particuliers dans les hôpitaux" des environs. Aucune autre témoin interrogé par l'AFP n'a confirmé ce bilan.

Les affrontements avaient commencé tôt dans la matinée avec l'arrivée d'engins de démolition de baraques illégales dans la Cité Climat de France, une agglomération populaire proche du ministère de la Défense. Ils se sont calmés en début d'après-midi laissant face à face des jeunes armés de pierres et environ un millier de policiers anti-émeutes.

Des traces de pneus brûlés jonchaient les rues ainsi qu'une carcasse de voiture incendiée, selon le correspondant de l'AFP.

Une centaine de baraques en tôle et parpaing ont été détruites par les engins dépêchés par le sous-préfet, dont cinq construites dans l'enceinte de l'école primaire Hadji Othmane. Seules cinq d'entre elles étaient déjà habitées tandis que les autres étaient en construction depuis le mois de janvier.

Mohammed a raconté qu'il habitait la cité depuis 1962 et ses "demandes répétées pour un logement depuis 1976, n'ont jamais été prises en compte". Il habite "un appartement exigu de trois pièces avec sa famille de 15 personnes".

Les émeutiers, en majorité jeunes, "n'ont pas de travail, pas de richesses alors que le pays est immensément riche", s'est plaint Samir.

Le président Abdelaziz Bouteflika s'est engagé lors de sa réélection en 2009 à construire un million d'habitations dans le cadre du plan quinquennal prévu jusqu'en 2014, mais le processus est lent malgré une manne estimée fin décembre à plus de 155 milliards de dollars.

L'Algérie connaît depuis le début de l'année une contestation sociale quotidienne. En janvier, des émeutes contre la vie chère qui touchent tous les secteurs de la société, ont fait 5 morts et quelque 800 blessés.

 

Première publication : 23/03/2011

  • ALGÉRIE

    Abdelaziz Bouteflika s'engage à conduire de nouvelles réformes

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    L'opposition bloquée par des contre-manifestants

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    La levée de l'état d'urgence, un symbole fort mais sans impact réel

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)