Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

Moyen-orient

Un mort et une trentaine de blessés lors d'une explosion au cœur de Jérusalem

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/03/2011

Une bombe a explosé à Jérusalem, à proximité de la principale gare routière et du Palais des Nations, tuant une femme et blessant au moins 30 personnes. L'attentat n'a pas encore été revendiqué.

Une femme est décédée et au moins 30 autres personnes ont été blessées dans l’explosion d’une bombe à proximité de la gare routière centrale de Jérusalem. Tous les blessés ont été évacués dans des hôpitaux de la ville. Trois d’entre eux sont toujours dans un état sérieux.

Le point sur la situation à 22h, heure de Paris

La bombe, composée d’un kilo d’explosifs et dissimulée dans un sac, a explosé au passage d’un bus qui se dirigeait vers la colonie juive de Maale Adoumim en Cisjordanie, selon l’AFP. Plusieurs témoins affirment avoir vu un homme déposer le sac et partir en courant. L’attentat n’a pas encore été revendiqué.

"Cette gare routière se trouve en bordure d’un quartier orthodoxe de la capitale. C’est un point névralgique de la ville, elle est très fréquentée, surtout en début d’après-midi, témoigne Gallagher Fenwick, correspondant de FRANCE 24 à Jérusalem. Les personnes qui ont perpétré cet attentat ont sans aucun doute cherché à toucher le plus de monde possible".

"Cette attaque a littéralement secoué la ville et le pays tout entier, poursuit le journaliste. Le maire de Jérusalem a demandé aux habitants de Jérusalem de reprendre leurs activités pour "montrer aux terroristes qu’ils n’ont pas gagné". Aux abords du site, les gens sont choqués mais pas vraiment surpris".

Les autorités israéliennes ont bouclé le quartier. La police a établi un cordon autour de l'autobus et lancé des recherches avec des chiens pour retrouver des engins explosifs qui auraient pu être encore dissimulés dans le secteur.

Flambée de violence entre Israël et Gaza

Cet attentat intervient dans un contexte particulièrement tendu entre Israël et les territoires palestiniens.

Depuis samedi, une cinquantaine de roquettes ont été lancées depuis Gaza vers le sud d’Israël. L’armée israélienne a répliqué mardi et mercredi, tuant huit Palestiniens, dont deux mineurs, deux civils et quatre combattants du djihad islamique.

Israël se défendra "avec une volonté de fer" contre les attaques, a promis le Premier ministre Benjamin Netanyahu, juste avant de s'envoler pour une visite de 24 heures à Moscou.
 

"Nous allons prendre des mesures de précaution pour essayer d’éviter que ce genre de crime ne se perpétue encore une fois dans Jérusalem", a pour sa part affirmé Avi Pazner, porte-parole du gouvernement israélien, sur l’antenne de FRANCE 24.

Le cœur de Jérusalem n’avait pas été touché par des actes terroristes depuis plusieurs années. Le dernier attentat remonte au 6 mars 2008, quand un Palestinien avait attaqué un centre talmudique de Jérusalem ouest, tuant huit personnes. 

FRANCE 24 a décidé de fermer provisoirement les commentaires de cette page en raison de la violence ou du caractère injurieux de certains propos postés.

Première publication : 23/03/2011

  • PROCHE-ORIENT

    Le djihad islamique revendique deux nouveaux tirs de roquettes sur Israël

    En savoir plus

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Nouvelle escalade de la violence dans la bande de Gaza

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Le gouvernement autorise la construction de nouveaux logements en Cisjordanie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)